Home / Culture / 13e Festival national du théâtre professionnel: Eternelle Sonia !

13e Festival national du théâtre professionnel: Eternelle Sonia !

Un émouvant hommage a été rendu, dans la matinée de lundi, dans le cadre du 13e festival national du théâtre professionnel à la grande comédienne Sonia qui a marqué la scène artistique et culturelle nationale d’une emprunte indélébile.

La nouvelle édition du Festival national du théâtre professionnel qui se tient du 22 au 31 décembre courant au niveau du Théâtre national algérien Mahieddine Bachtarzi est dédiée à la mémoire de la grande comédienne Sonia, disparue récemment. Un émouvant hommage a été rendu, dans la matinée de lundi, à cette grande dame qui a marqué la scène artistique et culturelle nationale d’une emprunte indélébile. La grande comédienne a inscrit son nom en lettre d’or dans le livre du théâtre algérien. Cette rencontre animée par l’homme de théâtre Hamid Allaoui a vu défiler une bonne quinzaine de grandes figures du 4e ayant connu la défunte Sonia. La rencontre-hommage a débuté par la projection d’un film-documentaire réalisé par Ali Aïssaoui, retraçant le parcours artistique de l’artiste. Dans son témoignage, le réalisateur de ce film a affirmé «Sonia nous réunissait de son vivant, et aujourd’hui encore, même décédée, elle nous réunit encore. De son vivant, elle refusait toujours de parler d’elle-même. C’est quelqu’un de très modeste. Le fait qu’elle ait accepté de me parler de son parcours à moi-même m’a surpris».

La formation

Le même intervenant a témoigné que «Sonia était une artiste qui accorde beaucoup d’importance à la formation». D’ailleurs, «sa solide formation à Constantine, puis à Alger ont été très importantes dans la trajectoire de sa carrière». De son coté, l’auteur et metteur en scène, Omar Fetmouche s’est dit «peut-être pas le mieux placé pour parler de Sonia, plus qu’elle-même ou les comédiens qui ont travaillé avec elle, mais j’ai eu l’occasion de la rencontrer plusieurs fois. Elle a disparu en emportant les secrets de l’imaginaire qui caractérise ses œuvres». Fetmouche a rappelé que Sonia était «très portée sur le théâtre féminin algérien et aussi sur la formation. C’était une vraie militante qui a initié le festival du théâtre féminin, emporté malheureusement par les crises financières». Le metteur en scène a déploré «l’absence totale de livres et d’écrits sur ces personnalités algériennes qui ont tant donné pour le théâtre. Il doit y avoir des études profondes et des livres sur leurs œuvres». Présent également lors de l’hommage, le comédien et acteur Abdelhak Benmaârouf s’est souvenu d’une femme de principe qui aime partager son expérience. «Je l’ai connue à l’âge de 14 ans. J’ai eu la chance de travailler avec elle dans ‘les martyrs reviennent cette semaine’. C’était une chance inouïe pour moi. C’est quelqu’un avec laquelle j’ai beaucoup appris dans le théâtre. C’est une grande dame qui aime célébrer la vie», a-t-il dit.

Emotion

Amie et complice de Sonia durant plus de quarante ans, Fadhila Hachmaoui a raconté sa vieille connaissance avec la comédienne. «On s’est connu en 1974, et depuis, nous sommes devenues amies et complices. Dès qu’on se rencontre, mon cœur s’ouvre, et c’est ainsi qu’on communique, avec le cœur», a-t-elle affirmé. Absorbée par l’émotion, Fadhila Hachemaoui n’a pas pu retenir ses larmes en évoquant son amie et complice. Dans son témoignage, le comédien Abderrahmane Zaâboubi qui a connu la comédienne au Théâtre régional de Skikda a parlé d’une dame qui a comme seul souci de faire du beau théâtre. «Elle était très attachée au Théâtre de Skikda», a-t-il souligné. Il s’est remémoré de sa nomination comme directrice de ce théâtre, lorsqu’elle avait refusé le logement de fonction qui lui a été réservé, pour le donner à un employé du même Théâtre. «Aujourd’hui, si on veut rendre hommage à Sonia, c’est en réhabilitant ce théâtre régional, et en le baptisant en son nom». Un magnifique portrait de l’artiste écrit sous forme de prose par le comédien Abdelhamid Rabia a été «déclamé» lors de la même rencontre.

Arezki Ibersiene

Check Also

2e Colloque de la Palestine du roman arabe.. Amine Zaoui parmi les invités

Le romancier algérien Amine Zaoui sera parmi les invités, aux côtés d’une élite d’hommes de …