Home / Actualité / 18e Hirak.. Un vendredi «zappé» par plusieurs médias

18e Hirak.. Un vendredi «zappé» par plusieurs médias

Contrairement aux autres vendredis du Hirak, le 18e a été négligé par plusieurs médias, notamment les chaînes de télévision. C’est le vendredi «black out». En effet, la majorité des chaînes TV ainsi que des sites en ligne n’ont pas jugé utile de mettre en ligne et en direct, comme les vendredis précédents, le suivi de la manifestation et de la marche des algériens contre le système.
Pratiquement, seuls les réseaux sociaux, notamment facebook, ont publié des vidéos ainsi que des photos prises sur place par des algériens qui ont tenu à manifester et ont investi le centre d’Alger dès le matin. Par ailleurs, pour ce 18e vendredi de manifestations contre le système, et toujours dans la tranquillité et le respect «silmiya-silmiya», les services de l’ordre ont employé différents moyens pour empêcher les manifestants de porter certains emblèmes et pancartes. Il est à noter que des consignes à la veille du Hirak de ce 18e vendredi ont été données afin de ne pas porter l’emblème «berbère» ainsi que des pancartes slogans contre le système actuel. Sur facebook, des images ont montré des manifestants qui se sont mis face aux policiers pour protéger les algériens porteurs de drapeaux berbères. Les policiers sur les lieux du Hirak auraient utilisé la force contre des manifestants, avant d’user de bombes lacrymogène pour tenter de les disperser, selon des vidéos postées sur les réseaux sociaux.
M. C.

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …