Home / Culture / 1er Festival des cinémas arabes à l’IMA: Hommage à Mahmoud Zemmouri

1er Festival des cinémas arabes à l’IMA: Hommage à Mahmoud Zemmouri

Lancé le 28 juin dernier, le 1er Festival des cinémas arabes qui se tient à l’Institut du monde arabe à Paris, a rendu, avant-hier en soirée, un hommage au cinéaste algérien, Mahmoud Zemmouri (1946-2017).

Organisé par l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, la première édition du Festival des cinémas arabes qui se tient jusqu’au 8 juillet courant a pour but de mettre en valeur l’évolution du paysage du 7e art arabe. En effet, douze ans après la dernière édition de la Biennale des cinémas arabes à Paris (1992-2006), la première édition du Festival des cinémas arabes est venue à temps pour montrer que le 7e art arabe fascine toujours. Cette manifestation qui présente 80 films entre fictions et documentaires, comprend cinq sections réparties entre une section compétitive pour les longs, moyens et courts métrages, une section fictions et documentaires produits en 2017-2018, une section découverte, une autre thématique et une section rétrospective. Par ailleurs, les organisateurs du festival ont tenu pour cette première édition, a rendre deux hommages, le premier à Jean Chamoun, cinéaste libanais avec «L’Ombre de la ville», (Liban, fiction, 2000) et le second à Mahmoud Zemmouri, en projetant son film «De Hollywood à Tamanrasset», (Algérie/France, fiction, 1990). Disparu en 2017, Zemmouri était aussi connu pour ses talents d’acteur où il a notamment interprété «Rachid» dans le césarisé Tchao Pantin de Claude Berri (1983) et Omar dans La Smala de Jean-Loup Hupert (1984). Il avait réalisé plusieurs films à grand succès tel que «Prends dix mille balles et casse-toi».

Cinéma Saoudien

Au programme du festival, on trouve également un regard sur le cinéma saoudien qui connaît une nouvelle étape depuis 35 ans, après la réouverture officielle d’une salle de cinéma à Ryad, le 18 avril dernier.
Les organisateurs du festival prévoient aussi deux rencontres en présence des professionnels arabes et européens. La première s’articulera autour des résidences et ateliers d’écriture en Europe et dans le monde arabe et la seconde autour de l’industrie cinématographique palestinienne. Au menu également, un atelier d’écriture de scénarios courts métrages destiné aux porteurs de projets des deux rives de la Méditerranée. Un prix couronnera le meilleur scénario à la fin de l’atelier. Le festival, qui se tient dans plusieurs salles parisiennes et en banlieue, accorde une séance dédiée au jeune public de 07 à 77 ans.

100 invités de marque

En outre, plus d’une centaine d’invités (cinéastes, acteurs, producteurs et journalistes en provenance de l’ensemble des pays arabes, mais aussi de France, d’Europe et d’ailleurs), prennent part à ce rendez-vous unique du cinéma arabe en Europe. Enfin, il est utile de préciser que la présidente d’honneur de cette première édition n’est autre que l’actrice et réalisatrice palestinienne, Hiam Abbass. Le jury fiction est composé de Faouzi Bensaïdi président, Fatima Al-Banawi, Jacques Bidou, Amine Bouhafa, Mohamed Hefzy, Salim Kechiouche et Véronique Langea alors que le jury documentaire regroupe Serge Le Péron, président, Samir Abdallah, Hicham Falah, Marie-José Mondzain et Nadine Naous.

Sara B.

Check Also

2e Colloque de la Palestine du roman arabe.. Amine Zaoui parmi les invités

Le romancier algérien Amine Zaoui sera parmi les invités, aux côtés d’une élite d’hommes de …