Home / Actualité / 207 feux de forêt en deux mois: Plus de 1000 hectares en fumée

207 feux de forêt en deux mois: Plus de 1000 hectares en fumée

En seulement deux mois, 1070 hectares de superficie forestière sont partis en fumée dans 207 incendies traités par les services de la protection civile dans plusieurs wilayas du pays.

La saison estivale connaît habituellement une recrudescence des incendies en raison notamment des fortes chaleurs. Chaque année, les pertes enregistrées sont considérables en dépit des moyens mobilisés par les services de la protection civile, des gardes forestiers et du ministère de l’Intérieur. Durant les deux derniers mois, «1070 hectares ont été ravagés par 207 incendies enregistrés jusqu’à présent, et traités par les services de la protection civile», a indiqué le sous-directeur de la production du patrimoine forestier, Abdelghani Benmessaoued. Ces incendies ont touché particulièrement les régions du centre et de l’ouest du pays, a-t-il souligné, faisant état d’un recul du nombre d’incendies et des pertes, comparativement à la même période des deux années précédentes. «A la même période en 2017, il a été constaté 1026 foyers d’incendie qui ont dévoré 7.700 hectares de superficies forestières», a-t-il rappelé. Ce responsable de la DGF a indiqué que «depuis le début de l’été, il avait été signalé 207 sinistres, aussitôt traités par les services de la protection civile, lesquels ont affectés 1.070 hectares». Selon lui, ce premier bilan est satisfaisant. «Nous avons noté une nette amélioration par rapport à la saison précédente», dira-t-il avant d’ajouter : «Le bilan aurait pu être moins sévère si les deux foyers d’incendies survenus dans la wilaya de Batna et de Khenchela avaient pu être minimisés». Afin de lutter efficacement contre les incendies forestiers, la Direction générale des forêts (DGF), a mobilisé un dispositif humain et matériel important et ce, en étroite coordination avec les services de la protection civile. A cet effet, pas moins de «406 postes de surveillance ont été aménagés pour signaler d’éventuels départs de feux et mobilisé 473 brigades mobiles de première intervention rapide de nos collègues de la protection civile», a expliqué Abdelghani Benmessaoued. Pour maîtriser les sinistres, 2.690 points d’eau ont été aménagés à l’intérieur ou à proximité immédiate des massifs forestiers. «De plus de ces points d’eau qui peuvent être réquisitionnés à tout moment, nous avons mobilisé des camions de ravitaillement en eau, sans compter les chantiers qui exercent à l’intérieur et à proximité des forêts», a-t-il fait savoir. Ces moyens ont réussi jusqu’à présent à «minimiser» la dévastation des zones forestières par le feu. La DGF a arrêté, à un mois du début de la saison estivale, toutes les mesures nécessaires pour protéger les forêts et réduire les risques d’incendies. L’année dernière, quelques 53.000 hectares de forêts ont été dévastés par les feux. On signale aussi que les incendies de forêts en Algérie ont connu ces dernières années «un recul» par rapport à 2012 qui a enregistré la dévastation d’environ 100.000 hectares. La DGF, qui n’attend pas l’été pour agir, est à pied d’œuvre durant toute l’année pour prévenir les feux de forêts, notamment en frayant des chemins dans les forêts, en assurant l’approvisionnement en eau et en créant des points de contrôle. Le ministre de l’Intérieur, Nourredine Bédoui, avait annoncé la mise en place d’un dispositif informatique permettant de lutter contre les sinistres. Lors de sa réunion tenue le mois de juin dernier avec les responsables de la DGF et de la Direction générale de la protection civile (DGPC), ainsi qu’avec les responsables de 11 départements ministériels, il avait annoncé que le dispositif de lutte contre les incendies sera renforcé avec la mise en service de systèmes informatiques relatifs à la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles dont les incendies de forêts, qui ne sont toujours pas opérationnels.

Fella Hamici

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …