Home / Culture / 20e anniversaire de la disparition de Matoub: Projection d’un concert «inédit» du chanteur

20e anniversaire de la disparition de Matoub: Projection d’un concert «inédit» du chanteur

La commémoration du 20e anniversaire de l’assassinat du chanteur Matoub Lounes (25 juin 1998) sera marquée par la projection d’un concert inédit que cet artiste avait donné au Zenith de Paris en 1995, a indiqué mercredi sa sœur et présidente de la fondation éponyme. S’exprimant lors d’une conférence de presse qu’elle a animée à la Maison de la culture Mouloud Mammeri, Malika Matoub a indiqué que les deux concerts donnés le même jour au Zenith en 1995, juste après sa libération par les terroristes du GIA qui l’avaient enlevé, sont restés inédits sur décision du chanteur lui-même, car la salle n’était pas assez éclairée pour voir la réaction du public. «Lorsque Lounes avait visionné les images de ces deux concerts (filmés en format vidéo selon les techniques de l’époque), il avait constaté qu’on ne pouvait pas voir la réaction du public et la communion qu’il y avait entre lui et ses fans. Il avait donc décidé de ne pas le rendre public», a expliqué la conférencière, précisant que Matoub Lounes avait dit que «ça ne l’intéressait pas, car ce qu’il voulait c’était de montrer l’échange qu’il y avait entre lui et le public». Le 20e anniversaire de la disparition de l’artiste que la Fondation Matoub Lounes (FML) veut fêter de manière «exceptionnelle» sera donc l’occasion d’offrir ce spectacle aux fans du «Rebelle».
La projection est prévue le 25 juin à partir de 20h00. Elle sera mise à profit pour filmer le public présent et reconstituer d’une certaine manière ce public qui n’apparaissait pas au Zentih de 1995, a ajouté Malika Matoub. «Toutes les dispositions ont été prises pour réussir cet évènement afin que tout soit fait de manière professionnelle. A cet effet, l’Office national de la culture et de l’information (ONCI) à mis à la disposition de la Fondation le matériel nécessaire, dont un écran géant», a-t-elle indiqué. Malika Matoub a relevé que les deux enregistrements «risquent d’être perdus» faute de restauration. «Ces documents doivent être transcodés et restaurés, mais faute de moyens financiers, nous n’avons pas pu le faire», a-t-elle déploré. Selon elle, les démarches entreprises auprès de l’ONDA, «il y a de cela environ une année, n’ont pas encore abouti». La commémoration de ce 20e anniversaire débutera le 23 juin avec la présentation, au théâtre régionale Kateb Yacine, d’une comédie musicale intitulée «L’Hymne à l’identité» de Lynda Hantour. Elle se poursuivra le 25 juin à Taourirt Moussa, village natal de Lounes, où une scène a été aménagée pour la diffusion du «Zenith en kabylie», grâce à la contribution des différents services techniques de la wilaya que la présidente de la fondation Matoub Lounes (FML) a tenu à remercier. Le coup d’envoi sera donné à 10h00 par un marathon «la voix de la vie» qui prendra le départ de Taourirt Tala Bounane, lieu de l’assassinat de Matoub Lounes, pour aboutir à la tombe de cet artiste avec, tout au long du parcours, un flambeau qui sera relayé par les coureurs. Des recueillements sont prévus l’après-midi à Tala Bounane et sur la tombe de Lounes. A 17h00, un gala artistique sera animé par plusieurs chanteurs dont Hacene Ahres, Boudjemaa Agraw, Saïd Hazen et Hocine Berrahma, ainsi que par des jeunes artistes dont les lauréats du concours Anza Lounes et de «Alhane wa chabab». Une waâda sera offerte au public et sera suivie de témoignages des proches de Lounes. La projection du concert interviendra juste après. Pour ce 20e anniversaire, la présidente de la FML a indiqué que toutes les délégations seront autorisées à se recueillir sur la tombe de son frère.

R. C.

Check Also

2e Colloque de la Palestine du roman arabe.. Amine Zaoui parmi les invités

Le romancier algérien Amine Zaoui sera parmi les invités, aux côtés d’une élite d’hommes de …