Home / Algérie / 38e anniversaire du printemps amazigh: Coup d’envoi de la commémoration

38e anniversaire du printemps amazigh: Coup d’envoi de la commémoration

Le coup d’envoi des activités culturelles de la semaine commémorative du 38e anniversaire du printemps amazigh a été donné, avant-hier, par le wali de Tizi-Ouzou, Mohamed Bouderbali à partir de la Maison de la culture Mouloud Mammeri.

La cérémonie a eu lieu en présence de son exécutif. Organisée par la direction de la culture en collaboration avec les différentes directions, l’université de Mouloud Mammeri et le mouvement associatif de la wilaya, cette semaine commémorative se tiendra jusqu’au 23 du mois en cours. A cette occasion, le wali a affirmé que la célébration de cet évènement intervient cette année dans un contexte particulier du fait de l’officialisation de Yennayer qui est désormais une fête nationale chômée et payée. Une revendication, dira-t-il, qui a été réclamée depuis de longues années par la population locale, mais aussi de toute l’Algérie profonde. Bouderbali a mis l’accent à ce que Tamazight soit une langue d’unification des Algériens. «Certes que nous avons mené un long parcours de la cause identitaire depuis le 20 avril 1980 à ce jour. Mais ce parcours a permis de donner ses fruits. Pour preuve : beaucoup de choses ont été faites pour la promotion de Tamazight, notamment avec la décision portant l’officialisation de cette langue nationale initiée par le président de la République dans la révision de la constitution en 2016. Ajouté à cela, la consécration de Yennayer qui est désormais une fête nationale chômée et payée», a affirmé au niveau hall des expositions de la Maison de la culture. Dans son allocution, le wali est revenu sur la mise en place de l’académie de la langue amazigh dont le projet de loi est finalisé. Une démarche qu’il qualifié d’ «un grand acquis». Pour marquer ce 38e anniversaire du printemps amazigh, plusieurs activités culturelles seront organisées pour la circonstance à travers les différentes localités de la wilaya. Expositions, conférences, des projections des films et des animations artistiques. «Ce sont des activités symboliques qui se tiendront, non seulement en Kabylie, mais à travers les quatre coins du pays afin de promouvoir l’identité nationale avec ses différentes dimensions, à savoir : L’amazighité, l’arabe et l’Islam», a-t-il dit. Avant d’ajouter : «Tamazight est un patrimoine national et une partie importante de l’identité nationale». Le premier magistrat de la wilaya a tenu à féliciter le mouvement associatif exerçant dans la promotion de cette langue et qui veille sur l’unité nationale. A souligner que cette semaine commémorative du printemps a eu lieu avec le lancement de la campagne écologique visant la protection de l’environnement initiée par une trentaine d’artistes de la wilaya, à citer : Zayen, Ali Ideflawen… Pour cela, le wali a marqué cet évènement par une opération de plantation de 05 arbres à l’entrée de la ville de Tizi-Ouzou. «Cette opération a pour objectif de mettre en valeur la protection environnementale et nous comptons refaire ce genre d’initiative en collaboration avec les différentes directions de l’exécutif local», a-t-il dit.

Mois du patrimoine culturel

Plusieurs activités culturelles et artistiques relatives à la commémoration de ce cet évènement seront au rendez-vous tout au long de la tenue de cette semaine prévue du 14 au 23 du mois en cours. D’ailleurs, le wali a sillonné les stands des collectionneurs de timbres organisée en collaboration avec Algérie Poste au niveau du hall des expositions de la Maison de la culture. Plusieurs collectionneurs d’une dizaine de wilayas ont pris part à citer : Oran, Alger, Blida, Tipasa, Batna, Sétif, Tlemcen, Médéa… Ainsi, des conférences-débats sont animés par les professeurs et spécialistes dans la littérature amazighe. Par ailleurs, des projections de films cinématographiques seront projetées au niveau de la cinémathèque. Notons que cette semaine sera marquée par le lancement officiel du mois du patrimoine culturel prévu du 18 avril au 18 mai prochain organisé sous le thème : «Mon patrimoine, mon devenir» et qui sera suivie par la cérémonie d’attribution du 1er prix pour le meilleur projet culturel associatif et remise de cartes professionnelles aux artistes.

Z. C. Hamri

About Armadex

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …