Home / Culture / 40e festival de Timgad: Une manifestation en déclin

40e festival de Timgad: Une manifestation en déclin

à une dizaine de journées de l’inauguration du 40e Festival culturel national de Timgad qui a remplacé l’auguste Festival International pour des raisons de subvention, tout indique que cet événement culturel est en déclin, si ce n’est en voie de disparition.

Alors qu’autrefois, le festival de Timgad qui avait une aura internationale était annoncé à grandes pompes deux mois à l’avance, aujourd’hui, mis à part deux conférences de presse organisées par le nouveau commissaire, le chanteur Youcef Boukhentache à la salle des banquets de l’hôtel Chelia de Batna, il semble que le festival sera organisé dans la discrétion. On n’a vu ni affiches, ni spots publicitaires à la télévision, ni banderoles, ni activités spectaculaires au centre-ville pour capter l’attention des spectateurs et avoir de l’impact pour drainer les festivaliers. Même certains supports et médias de proximité, ainsi que certains journalistes, qui jouissent d’une bonne expérience dans les événements culturels n’ont pas été invités lors des deux conférences, alors que les organisateurs de cet événement de presse de cette taille devraient lui donner un ton festif et/ou événementiel.

Pas de stars internationales

Les membres du bureau du nouveau commissariat, qui ignoraient certainement le travail de proximité, pour taper à l’œil des responsables, auraient concentré leurs efforts sur quelques «gros» médias nationaux en oubliant les autres.
Le festival qui a déjà vu son budget réduit et les stars internationales interdites de participation ainsi que la nomination tardive du nouveau commissaire risquent fort de jouer pour un échec de cette manifestation qui a pourtant une grande histoire. A ce rythme, le festival de Timagad risque de disparaître à moins que la wilaya de Batna ne mette le paquet pour sauver la face et maintenir l’événement sous perfusion, en attendant de trouver la solution adéquate pour le remettre sur pieds.
L’organisation d’un événement culturel aussi important que le festival de Timgad n’est pas une mince affaire. Le programme à peine présenté a déjà soulevé des critiques. Par ailleurs, on a relevé que les organisateurs qui ont programmé les activités culturelles auraient privilégié des communes au-détriment d’autres.

Festival de Timgad ou de Batna?

En effet, une question se pose sur les critères du choix de Seriana, N’gaous, Arris, Merouana, Aïn-Touta, Barika, El Madher et Batna qui ont été désignées pour abriter ces manifestations culturelles, alors que d’autres limitrophes de la ville de Timgad n’ont pas été programmées. Les organisateurs devraient mieux préparer le programme et décider si le festival devrait à l’avenir se tenir uniquement sur le site de Timagad ou toutes les communes de la wilaya de Batna. Le choix du mode d’organisation du festival, qui convient le mieux à la région reste un point d’interrogation. Il faut noter en outre que cette manifestation a été réduite pour cette édition à uniquement 5 jours, ce qui n’est pas normal pour ce festival autrefois international qui fête cette année son 40e anniversaire en tant que tel. On sait que le public de Timgad qui s’est habitué aux grandes stars telles que Majda Erroumi se déplacera malgré tout pour assister à cette fête et on pourrait quand même s’attendre à de bonnes surprises. Attendons pour confirmer.

Aguellid Aguellil

Check Also

2e Colloque de la Palestine du roman arabe.. Amine Zaoui parmi les invités

Le romancier algérien Amine Zaoui sera parmi les invités, aux côtés d’une élite d’hommes de …