Home / Temps réel / 74.590 migrants clandestins ont tenté la traversée en 2018: 1.586 morts ou disparus en Méditerranée

74.590 migrants clandestins ont tenté la traversée en 2018: 1.586 morts ou disparus en Méditerranée

 

Depuis le début de l’année, l’Europe a enregistré 92.636 arrivées, dont 74.590 par mer et 18.046 à travers les terres, selon les derniers chiffres mis à jour le 12 septembre courant, de l’organisme des Nations Unies chargé des migrations (OIM), qui déplore 1.586 morts ou disparus en Méditerranée. L’OIM mentionne que pendant les 95 premiers jours de 2018, 15.289 migrants et réfugiés ont rejoint les rives de l’Europe, dont environ 44 % en Italie, 33% en Grèce, 23% en Espagne et moins d’1% à Chypre. Parmi les onze pays d’origine des migrants, l’Erythrée vient en tête avec 1.552 migrants, soit environ 25% des 6.161 hommes, femmes et enfants, à avoir entamé leur périple à partir des rives d’Afrique du Nord, suivie par la Tunisie avec 1.200 migrants, du Nigeria, du Pakistan, de la Libye, de la Côte-d’Ivoire, du Soudan, de la Guinée et du Sénégal. Les derniers de ce classement sont le Mali et l’Algérie, avec, tous les deux, moins de 200 migrants. L’OIM précise qu’à la même date en 2017, ils étaient 31.060 à aborder les côtes européennes, et 172.089 en mars 2016. Comparativement à la période 2015-2017, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations a constaté un changement distinct: plus de 78.000 migrants viennent du Nigeria depuis le 1er janvier 2015, alors que les ¾ ont été recensés avant 2017. Cependant, l’OIM relève que, en comparaison, en 2017 et 2018, la majorité des migrants provenait de l’Algérie, Tunisie, Maroc et Libye. En 2017, 6.000 individus provenaient de Tunisie, contre 2.000 en 2015. Enfin, 2016 reste l’année où le nombre de noyés a explosé. Sur les 362.000 arrivées en Europe, 5.000 migrants clandestins ont péri en mer Méditerranée.

Malika Bougherara

About Armadex

Check Also

Recherches.. Une immense masse métallique sous la surface de la Lune

Des chercheurs de l’Université Baylor, aux Etats-Unis, ont très récemment découvert une immense masse de …