Home / Culture / 8e édition du festival international du film d’Alger: Tapis rouge pour le 7e Art

8e édition du festival international du film d’Alger: Tapis rouge pour le 7e Art

La huitième édition du Festival international du Cinéma d’Alger promet d’être une des plus riches en cinéma. De magnifiques films, très récents, sélectionnés parmi les plus aboutis, seront projeté du 1er au 8 décembre prochain à Alger.

En tout, 26 films seront projetés, au grand bonheur des cinéphiles algérois. Parmi ces films, 20 se disputeront les trois prix de la compétition. La cérémonie d’ouverture, qui se tiendra vendredi à 19h à la salle El Mouggar, sera marquée par la projection, en hors compétition, du film documentaire suisse intitulé Jean Ziegler, L’Optimisme de la volonté.
«La nouveauté pour cette année réside dans le fait que nous avons intégré le court-métrage durant cette semaine. En tout, nous avons sélectionné 6 courts-métrages, dont deux algériens. Cela dans le but d’encourager ce format de films, que beaucoup d’algériens ne cessent de produire ces derniers temps, notamment les jeunes», déclare Zahira Yahi, commissaire de ce festival. De son côté, le directeur artistique du festival, Ahmed Bejaoui, estime que cette nouveauté est «une fenêtre ouverte pour les jeunes réalisateurs qui souhaitent se lancer dans ce style. Cela permettra de découvrir et faire connaître leurs travaux», dit-il. Celui-ci ajoute l’intention des organisateurs de ce festival d’ajouter une section «court-métrage» dans les prochaines éditions.
Les responsables de ce festival admettent être confrontés à des difficultés financières cette année, «mais cela n’a pas du tout influencé notre choix de films qui est basé sur des critères de sélection très rigoureux», disent-ils.
Le festival rendra hommage, pour cette nouvelle édition, au réalisateur algérien Rachid Bouchareb, pour l’ensemble de son œuvre. D’ailleurs, la soirée de clôture sera marquée par la projection de son dernier film intitulé La route d’Estamboule. Le festival rendait également hommage à Youcef Bouchouchi, Mahmoud Zemmouri, Mohammed Bouamari ainsi que Stivane Lubidovic ainsi que Jean Ziegler.
Le jury de cette nouvelle édition pour la première section «Fiction» sera présidé par le grand cinéaste malien, très connu au niveau international, Cheikh Oumar Sissoko. Il sera accompagné par Jean-marie Gigon de France, de la franco-syrienne, Nada Azahari-Gillon, David Murphie des états-unis d’Amérique ainsi que du musicien algérien Athmane Aouamer.
Pour la section «documentaire», le jury sera présidé par Manthia Diawara, des états-unis d’Amérique. Il sera composé de Mireia Sentis d’Espagne, Naged Khedda d’Algérie, Marie Cheminot de France ainsi que Mustapha Nedjai d’Algérie.
En marge des projections, un grand nombre de conférences et de tables rondes seront organisés chaque matin à 10h au niveau de la salle El Mouggar. Des thématiques variées et riches sont au menu de ces rencontres, qui seront animées par des professionnels et des personnalités très connues. L’entrée à ces rencontres est publique et gratuite.

Arezki Ibersiene

Check Also

2e Colloque de la Palestine du roman arabe.. Amine Zaoui parmi les invités

Le romancier algérien Amine Zaoui sera parmi les invités, aux côtés d’une élite d’hommes de …