Home / Economie / A destination de l’Afrique du Sud.. LafargeHolcim Algérie exporte du ciment blanc

A destination de l’Afrique du Sud.. LafargeHolcim Algérie exporte du ciment blanc

Cette nouvelle opération s’inscrit dans l’ambition du pays d’exporter 10 Millions de tonnes de ciments et clinkers à l’horizon 2021.

C’est à partir du port d’Oran et à destination de Cape Town, en Afrique du Sud, que le cimentier LafargeHolcim Algérie a effectué sa première opération d’exportation de ciment blanc, a annoncé hier l’entreprise dans un communiqué. LafargeHolcim précise, dans le même communiqué, que «cette nouvelle opération de 10.000 tonnes de Ciment Blanc Super White souligne l’accélération de notre programme d’exportation». Le ciment extra-blanc produit dans la cimenterie à Oggaz, de qualité «extrafin», est l’un des tous meilleurs ciments dans sa catégorie sur le marché international. Cette nouvelle opération s’inscrit dans l’ambition du pays d’exporter 10 Millions de tonnes de ciments et clinkers à l’horizon 2021. LafargeHolcim a rappelé, dans le même communiqué, que «toutes nos unités de production sont mobilisées dans cette trajectoire, confirmant ainsi notre engagement sans faille, à contribuer au développement économique, social et environnemental du pays, et à la diversification des revenus extérieurs hors hydrocarbures».
Le cimentier explique que «cette opération bénéficie du support commercial et logistique de LafargeHolcim Trading, une structure leader sur son marché, dédiée au commerce international, qui détient plus de 50% des échanges de clinker et ciment autour de la méditerranée et de l’Afrique, et réalisée avec le soutien des autorités portuaires d’Oran». Pour rappel, Serge Dubois, chargé des relations publiques et communication de LafargeHolcim Algérie, a déclaré en octobre dernier, qu’«en décembre 2017, on a fait notre première exportation de ciment. En 2018, on avait l’ambition d’exporter 300.000 tonnes de ciment, on va en exporter 400.000 tonnes, et on a réalisé 15 opérations d’exportation de ciment».
A. Mohamed

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …