Home / Algérie / Absence de chauffage dans les classes: Les lycéens de Ouaguenoun en colère

Absence de chauffage dans les classes: Les lycéens de Ouaguenoun en colère

Les élèves du lycée de Ouaguenoun, à une vingtaine de kilomètres au nord de Tizi Ouzou, ont observé dimanche dernier une journée de grève pour protester contre l’absence de chauffage dans leur établissement. Les élèves qui ont saisi à plusieurs reprises les responsables de leur lycée et les autorités locales concernant ce problème qui dure depuis le début de l’année scolaire ont fini par mettre à exécution leur menace de débrayage pour exiger la satisfaction de leur revendication, à savoir le rétablissement du chauffage dans leur établissement.
Selon un représentant de ces lycéens, le problème de l’absence du chauffage remonte au début de la rentrée scolaire, en raison d’une panne de la chaudière de l’établissement qui n’est toujours pas réparée selon lui. «Le chauffage n’a fonctionné qu’une seule journée depuis le début de l’année scolaire, et depuis, les classes sont restées sans chauffage. Nous avons interpellé les responsables du lycée et même les autorités locales ont été saisies par l’association de nos parents, malheureusement rien n’est fait à ce jour», affirme cet élève de terminale au lycée de Ouaguenoun. «A chaque fois, on nous répond que la panne de la chaudière sera réparée au plus vite et on nous a même promis que cela devait se faire avant l’arrivée de l’hiver. Ce n’est pas possible de continuer à étudier dans des salles où il règne un froid insupportable. Nous avions espoir que la panne soit réparée durant les vacances d’hiver, mais à notre grand étonnement, rien n’est fait. Nous avons entendu que le coût de la réparation de la chaudière est au-dessus des moyens de l’établissement, mais que font les responsables au niveau de la daïra et de la wilaya pour prendre en charge ce problème ?» se désole notre interlocuteur. Il faut dire que le problème de l’absence de chauffage n’est pas spécifique au lycée de Ouaguenoun, puisque de nombreux autres établissements dans la wilaya de Tizi Ouzou souffrent également de ce problème que les autorités en charge du secteur doivent vite prendre en charge dans le but de préserver la santé des enfants et surtout leur assurer des bonnes conditions de scolarité en cette période marquée par un froid glacial, notamment dans les régions de haute montagne où de nombreuses écoles situées dans des villages isolés font face au problème de l’absence de chauffage.
D’ailleurs, il ne se passe pas un jour sans entendre parler de grève et de mouvement de protestation au sein de ces écoles pour réclamer le chauffage dans les classes. Si certains établissements ne sont pas encore raccordés au gaz de ville, d’autres souffrent du manque d’approvisionnement en fioul, censé être distribué par les services des APC en charge de la gestion de ces écoles. D’ailleurs, la nouvelle Assemblée populaire de la wilaya (APW) de Tizi Ouzou a voté lors de sa première session le 11 janvier dernier, une enveloppe de plus de 14 milliards de centimes destinée à l’acquisition, l’installation et l’entretien d’équipements de chauffage dans les écoles primaires de la wilaya, et il a été prévu une autre subvention pour soutenir le ramassage scolaire à travers certaines localités d’un montant de près de 6 milliards de centimes.

Ali Chebli

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …