Home / Sports / Accrochés (1-1) par le Burundi et secoués par le scandale Belkebla.. Les Verts en pleine tempête avant la CAN

Accrochés (1-1) par le Burundi et secoués par le scandale Belkebla.. Les Verts en pleine tempête avant la CAN

Après cette polémique stérile sur Atal, durant la première semaine de stage à Sidi-Moussa, les choses se sont corsées dès l’entame du regroupement au Qatar, avec notamment le scandale moral provoqué par Belkebla.

La CAN 2019 est mal engagée pour la sélection algérienne, en pleine tempête à dix jours de son baptême du feu dans cette compétition phare du football africain face au Kenya. Après cette polémique stérile sur Youcef Atal, le meilleur joueur algérien du moment, durant la première semaine de stage à Sidi-Moussa, les choses se sont corsées dès l’entame du regroupement au Qatar, avec notamment le scandale moral provoqué par le jeune Haris Belkebla, l’un des invités surprises dans la liste des 23 du sélectionneur national, Djamel Belmadi. Ce scandale a éclaté sur le net et fait le buzz sur les réseaux sociaux au moment où l’EN jouait son match amical face au Burundi, à Doha. Tout le monde s’accorde à dire que cette vidéo choquante de Belkebla, qui montre ses fesses alors que son camarade Alexandre Oukidja était en train de jouer, derrière lui, le jeu vidéo war games, porte atteinte à l’image de notre équipe nationale. Belkebla a été écarté du groupe sur le champ. Espérons que ce scandale n’aura pas de répercussions néfastes sur le moral des troupes de Belmadi qui se retrouve, lui aussi, sur la sellette pour avoir interdit la retransmission du match amical contre le Burundi et privé les fans d’El-Khedra de voir leur sélection à l’œuvre, alors que la FAF avait tout ficelé avec une chaîne qatarie. Le driver des Verts s’offre une pression supplémentaire et inutile à quelques jours du coup d’envoi de la CAN. La pression sera encore plus forte sur les épaules du jeune sélectionneur national, après ce semi-échec (1-1) inattendu face à la modeste sélection du Burundi, qualifiée pour la première fois à la CAN.
Benkhemassa remplace Belkebla
La mise à l’écart de Belkebla intervient, fort heureusement, juste avant l’expiration du dernier délai pour l’envoi à la CAF des listes des 23 joueurs retenus pour cette CAN 2019, sinon Belmadi aurait perdu un élément de son effectif et fait le déplacement en Egypte avec 22 joueurs. Le milieu de terrain du Stade brestois a été remplacé par Mohamed Benkhemassa de l’USM Alger.
Ces deux joueurs ont joué ensemble en sélection olympique lors des JO 2016 de Rio. Sélectionné pour la première fois chez les A, Belkebla ne devra plus remettre les pieds chez les Fennecs, après ce scandale de Doha. Benkhemassa a été, lui, convoqué à maintes reprises chez les A et il a été incorporé en seconde mi-temps lors des rencontres de mars dernier face à la Gambie et à la Tunisie. Il est à rappeler que les Verts joueront un second et dernier match amical contre les Aigles du Mali, le 16 juin toujours dans le même stade d’Al-Sadd, mais à huis clos. A rappeler aussi que les partenaires de Feghouli se rendront en Egypte le 18 juin, et ils débuteront la CAN face au Kenya, le 23 juin à 22h au stade de la Défense Aérienne au Caire.
Larbi Bouazza

About Letemps

Check Also

Sénégal.. Cissé et Diatta parlent de l’Algérie

L’Algérie est une grande équipe face à laquelle le Sénégal dispose d’atouts à faire prévaloir, …