Home / Algérie / aéroport de Chlef: Exercice de simulation d’un crash d’avion

aéroport de Chlef: Exercice de simulation d’un crash d’avion

Un exercice de simulation de crash d’avion a été effectué, mardi, à l’aéroport international Aboubakr Belkaïd de Chlef, distant d’environ une vingtaine de kilomètre du chef-lieu de wilaya. Selon le scénario élaboré par les organisateurs, le Boeing 767-800, de la compagnie nationale Air Algérie, en provenance de Marseille, à son bord 162 passagers et 8 membres d’équipage, le poids des bagages 3 tonnes et celui du carburant 3 tonnes, s’est écrasé au sol juste au bout de piste. Il était 11 heures.

Aussitôt la tour de contrôle déclencha l’alerte. Les premiers à intervenir sont les moyens propres à l’aéroport. Toujours selon le scénario, le bilan provisoire est de 10 morts et 53 blessés graves et 107 blessés légers. Ces derniers furent aussitôt pris en charge par les médecins en place tandis que les cas les plus sérieux furent évacués vers les hôpitaux des «Sœurs Bedj» et d’«Ouled Mohamed» dans la commune de Chlef. Tout portait à croire qu’un crash d’avion venait d’avoir lieu. En réalité, c’était un exercice de simulation d’un crash d’avion. Le scénario tel qu’il nous a été présenté est le suivant : L’avion de ligne de la compagnie Air Algérie en provenance de Marseille à destination de Chlef et à bord duquel des passagers s’y trouvaient s’est écrasé sur le tarmac de l’aéroport. C’est le branle-bas de combat. Les premiers à intervenir sont les camions de la protection civile qui se dirigent vers le lieu du crash. Les services aéroportuaires, de la santé, de la Protection civile, du SAMU et de la sécurité de la wilaya de Chlef, du croissant-rouge, des travaux publics, de la douane, de la direction du transport, ont subi, avant-hier, un véritable test de réactivité.
Initié par les différents services aéroportuaires en collaboration avec la direction de la sûreté de wilaya, cet exercice de simulation d’un crash d’avion, qui s’inscrit dans le cadre du plan d’urgence de l’aéroport, a permis d’évaluer le travail de l’équipe de gestion de crise, l’efficience de la chaîne de commandement des différents intervenants et le fonctionnement du centre directeur des opérations d’urgence, selon les organisateurs.
Le scénario de simulation, mis au point par l’entreprise nationale de navigation aérienne (ENNA), est un «exercice-test d’un plan d’urgence élaboré par la direction de la sécurité aéroportuaire, conformément aux recommandations de l’organisation internationale de l’aviation civile (OIAC) dont l’Algérie est membre», a expliqué un responsable de l’ENNA. A l’issue de la manœuvre, un rapport d’évaluation sera établi par les autorités compétentes et un nouveau plan d’action correctif sera élaboré et mis en œuvre lors de la prochaine simulation, ont fait savoir les organisateurs, notant une «bonne coordination» dans l’exécution des opérations de sauvetage entre différentes structures d’intervention.

A. Ali

About Armadex

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …