Home / Actualité / Agence foncière Remchi: Un projet de 554 logements promotionnels abandonné

Agence foncière Remchi: Un projet de 554 logements promotionnels abandonné

Lancé par l’agence foncière de la commune de Remchi depuis le 9 mars 2017, le programme des 554 logements promotionnels semble renvoyé aux calendes grecques.

Les citoyens avaient trop misé sur ce projet car, selon ses caractéristiques techniques, il introduit un nouveau système révolutionnaire dans la réalisation des logements à des prix imbattables et défiant toute concurrence. Le prix à la vente de ces logements ne dépasse guère les 4 millions de dinars et c’est une entreprise algérienne qui, pour la première fois en Algérie, a introduit cette nouvelle technologie américaine appelée «système modulaire monolithique».
Cette technologie permet la réalisation de 4 appartements, y compris cages d’escalier et murs de séparation, en une semaine. Ce qui permet une économie en temps et coûts. Le prix de revient d’un logement de 70 mètres carrés est estimé à 3,5 millions de dinars. Les élus locaux s’interrogent sur «le non-démarrage de cet important projet qui aurait soulagé une large frange de souscripteurs parmi les revenus modérés», et de souligner que le marché a été approuvé et attribué le 17 juillet 2017, le permis de construire délivré en date du 19 décembre 2017, et avait reçu la certification du CTC et du procédé de réalisation agréé par le centre d’études et de réalisation en industrie du bâtiment (CNERIB). Rien ne justifie donc les retards ou l’abandon de ce projet qui aurait, selon les élus et les spécialistes du bâtiment, «permis la réalisation de logements de qualité et accessibles contrairement à la cherté des logements promotionnels actuels dont les prix dépassent tout entendement». Aucune justification sur l’abandon de ce projet n’a été avancée par les responsables de l’agence foncière de Remchi qui, selon le dossier technique de ce projet, «avait acquis l’assiette de terrain devant l’accueillir, lancé les appels d’offres et attribué le projet». Même les études ont été achevées et le permis de construire délivré.
Ne reste, selon l’entreprise en charge du projet, que la délivrance de l’ordre de service. Cela fait donc plus d’une année que ce projet végète et les causes avancées par l’agence foncière demeurent pour le moins inexpliquées et inexplicables. «Nous sommes confrontés à une problème de financement», affirment-ils. Pourquoi l’avoir lancé alors et investi de l’argent dans les appels d’offres et les études ? L’entreprise en charge de l’exécution de ce projet dégage toute responsabilité et renvoie la balle aux responsables de l’agence foncière tout en se disant «largement pénalisée par ces retards injustifiés et injustifiables». A un moment où l’état mobilise des moyens colossaux pour venir à bout de la crise du logement, d’autres se réfugient dans leurs bureaux et refusent de nous donner la moindre explication sur l’abandon de cet important projet.

B. Soufi

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …