Home / International / Agression contre Ghaza.. Un journaliste saoudien applaudit l’armée israélienne

Agression contre Ghaza.. Un journaliste saoudien applaudit l’armée israélienne

Tandis que l’armée israélienne bombarde les civils à Ghaza, un journaliste saoudien applaudit. Alors que l’armée israélienne bombardait Gaza, un journaliste proche du prince héritier saoudien, a rejeté sur la Résistance ghazaouïe, l’Iran et la Turquie, la responsabilité de l’escalade des violences. Turki al-Hamad, journaliste aux propos polémiques, a sous-entendu dans un tweet, que les forces de la Résistance étaient les premières responsables de la flambée de violences, samedi à Ghaza. «C’est le même scénario qui se répète. Une pluie de roquettes depuis Ghaza s’abat sur Israël, ensuite, c’est au tour d’Israël de frapper.
Des personnes font la médiation, le conflit s’arrête là et les Palestiniens en payent le prix fort… La Résistance, ça veut dire que l’Iran et la Turquie sont impliqués. Mais ce sont les Palestiniens qui en payent le prix», a-t-il écrit. Ce tweet, qui impute la responsabilité des violences aux combattants palestiniens, et disculpe Israël qui ne ferait que se défendre, a suscité de vives réactions parmi les internautes saoudiens et arabes. Certains utilisateurs des réseaux sociaux, ont écrit que la Palestine était la première question du monde arabe, et que Turki al-Hamad avait perdu son identité. Un autre internaute a écrit : «Il n’est pas étonnant que tu justifies les actions d’Israël. Au Yémen, tes dirigeants ont fait en sorte que la population meurt de faim, ce que même Israël n’a pas fait avec Ghaza». Lorsque le Golan a été reconnu par les États-Unis comme partie intégrante d’Israël, Turki al-Hamad a affirmé que Qods et le Golan appartenaient à Israël depuis 1967, et que «les cris de colère ne servent plus à rien». Son tweet le plus polémique remonte à plusieurs années. Il avait écrit que «comme le Prophète de l’islam est apparu pour remanier la religion d’Abraham, aujourd’hui, nous avons besoin de remanier la pensée du prophète Mohamed».

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …