Home / Economie / Agroalimentaire: Agrana acquiert 49% du capital d’Elafruits

Agroalimentaire: Agrana acquiert 49% du capital d’Elafruits

Le producteur autrichien d’ingrédients Agrana a étendu sa présence en Afrique en acquérant 49% d’Elafruits, une entreprise algérienne de production de préparations à base de fruits, a rapporté le site Foodbev. Située à Akbou, à environ 200 km à l’est d’Alger, Elafruits emploie environ 100 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 7 millions d’euros au cours de l’exercice 2017.
En plus de produire des préparations de fruits standards pour les yaourts et les glaces, Elafruits fabrique également des purées de fruits et des bases pour l’industrie des boissons. Agrana a déclaré que «l’Algérie est un marché stratégiquement important pour l’entreprise» et qu’elle a «la plus forte consommation par habitant de préparations à base de fruits pour yogourts dans la région». Agrana compte aujourd’hui 29 sites de production dans 21 pays, employant 8 700 personnes. Johann Marihart, PDG d’Agrana, cité par le même site, a déclaré : «Cette acquisition est une autre initiative visant à consolider notre position de leader mondial dans les préparations à base de fruits. Le portefeuille de produits existant et la possibilité d’étendre notre capacité de production à proximité de grands clients accéléreront la croissance d’Agrana en Afrique du Nord». Selon la même source, les préparations à base de fruits d’Agrana contiennent des fruits qui sont soit sous forme de purées, soit coupés en dés pour être utilisés dans les produits laitiers ou dans les produits de crème glacée et de boulangerie. En plus de l’industrie de la transformation alimentaire, Agrana fournit également ses préparations de fruits aux entreprises de restauration rapide et aux fournisseurs de services alimentaires”. Plus tôt cette année, la société a annoncé un investissement de 100 millions d’euros dans son usine de Pischelsdorf en Basse-Autriche pour construire une deuxième ligne de production d’amidon de blé, augmentant ainsi la capacité de traitement annuelle du site de 800 000 tonnes à plus de 1 million de tonnes.

S. M.

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …