Home / Société & Region / Aït illoul (Azeffoun).. Les villageois dénoncent la précarité

Aït illoul (Azeffoun).. Les villageois dénoncent la précarité

Les habitants du village d’Aït Illoul crient leur détresse quant au manque flagrant de conditions d’une vie décente.

Le village d’Aït Illoul, dans la localité d’Azeffoun (à 70 km au nord-est de Tizi-Ouzou), accuse un énorme retard en matière de développement local. Une situation qui a été totalement dénoncée par la population locale, qui interpelle les autorités locales pour intervenir à améliorer leur cadre de vie, et attribuer à leur commune sa part de développement, à l’effet de mettre fin au calvaire quotidien auquel elle fait face. En effet, les habitants du village d’Aït Illoul crient leur détresse quant au manque flagrant de conditions d’une vie décente, qui leur permettrait de s’installer dans leur localité sans qu’ils doivent se rendent en milieu urbain, en quête d’un avenir meilleur. Ils dénoncent le non-raccordement de leur village au gaz naturel, faute de disponibilité de tendeurs de gaz pour le raccordement des foyers à cette énergie vitale, qui leur permettrait d’éviter le calvaire de la bondonne de gaz.
Au moment où le taux de raccordement au gaz naturel a atteint les 87% au niveau local, ce village n’est pas encore concerné par ce projet. «Nous avons sollicité les autorités locales sur cette question, mais rien a été fait», dénonce le président du comité du village, Ali Fellag. Ce dernier a tenu à souligner les fuites du château d’eau, qui sont à l’origine de la perturbation hydrique à laquelle font face leurs concitoyens. Aussi, ils dénoncent l’absence d’éclairage public qui perdure depuis une année, plus précisément depuis le mois de février 2018. «Nous avons interpellé nos responsables qui campent dans leur mutisme, et qui continuent à tourner le dos au développement local», dira Fellag.
En outre, plusieurs insuffisances d’utilité publique sont constatées au niveau de ce village, et l’on cite la dégradation de l’axe routier qui relie le village vers le chef-lieu de la localité d’Azeffoun. Pour cela, le comité du village réclame le revêtement des routes de leur village pour répondre aux doléances des usagers de la route, mais aussi aux piétons qui souffrent de cet état des lieux déplorable dans lequel se trouve ces axes routiers, notamment durant la saison hivernale. «Nous avons sollicité à plusieurs reprises les autorités locales pour goudronner cet axe routier, qui est devenu un casse-tête pour les automobilistes et les piétons. Les véhicules peinent à circuler dans la boue durant la saison hivernale».
Z. C. Hamri

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …