Home / Actualité / Ait Yahia Moussa.. L’APC rejette la présidentielle

Ait Yahia Moussa.. L’APC rejette la présidentielle

Après les partis de l’opposition, notamment du FFS et du RCD, l’élection présidentielle fixée au 4 juillet, est désormais rejetée par les maires des partis du pouvoir. C’est le cas du P/APC RND de la commune d’Aït Yahia Moussa, commune située à une trentaine de kilomètres au sud de la wilaya de Tizi-Ouzou. Rabah Hamitouche, maire appartenant au parti d’Ahmed Ouyahia, a préféré se ranger du côté du peuple, après concertation avec l’ensemble des élus issus de différents partis.
Dans un courrier adressé hier à la Drag de la wilaya de Tizi-Ouzou, il explique, au nom de tous les élus, qu’ils ne peuvent que se mettre du côté de ceux qui les ont élus. « Nous, président et élus de l’Assemblée populaire communale d’Ait Yahia Moussa, après concertation, avons pris la décision de notre refus catégorique de réviser les listes électorales, et d’organiser l’élection présidentielle prévue pour le 04 juillet 2019, que le peuple algérien a rejetée dans le fond et dans la forme.
Par respect à la volonté du peuple, nous ne pouvons être à contre-courant de notre légitimité », peut-on lire dans le document. Une position fortement saluée par les citoyens de cette commune, qui a enfanté le héro de la guerre de libération nationale, signataire de l’indépendance de l’Algérie, Krim Belkacem. Surtout que le geste a plus de valeur venant d’une APC d’obédience RND. Ce parti avait, pour rappel, « salué la convocation du corps électoral » pour l’élection présidentielle du 4 juillet par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, et appelé les acteurs politiques « à contribuer à la réussite du rendez-vous ».
A. M.

About Letemps

Check Also

Ahmed Taleb IbrahimiI à l’Armée : «Écoutez les propositions des élites et des sages»

Dans une lettre intitulée «A la jeunesse du Hirak, préservez la dynamique du changement», reprise …