Home / Actualité / Alger: L’évènement célébré en grande pompe

Alger: L’évènement célébré en grande pompe

Adoptée par 193 Etats de l’Onu, la journée mondiale du vivre en paix a été célébrée hier comme convenu par la wilaya d’Alger. Une célébration à la hauteur de l’évènement sachant que l’idée initiale vient de l’Algérie et tout particulièrement de Cheikh Khaled Bentounes. Présidée par le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, la cérémonie a connu une importante participation composée de représentants de divers ministères (Solidarité, jeunesse et sports), du directeur général de la protection civile Mustapha Lehbiri, des représentants de la sûreté de wilaya, du groupement de gendarmerie, du mouvement associatif et d’artistes du cinéma et de la télévision. La place de la Concorde civile mitoyenne au marché Ali Mellah, dans le quartier du 1er Mai avait peine à contenir toute l’assistance scandant en chœur les mots les plus appropriés à cette journée très chère au peuple algérien, lui qui a connu une décennie des plus dramatiques de son histoire. Et c’est là où réside le secret ayant motivé la proposition algérienne de la journée du vivre en paix. Car l’expérience de la réconciliation nationale a porté ses fruits, notamment en matière de sécurité interne. Une expérience qui a valu aussi à l’Algérie de jouer l’un des tout premiers rôles dans le règlement des conflits à nos frontières. C’est enfin pour cette même expérience que l’Algérie est sollicitée par les grandes puissances pour asseoir une stabilité tant dans la région subsaharienne que chez nos voisins de l’Est.
Dans cette optique, la charte communiquée hier, la wilaya met en exergue la culture de la paix sans laquelle aucune initiative ni projet lié au développement durable ne saurait se concrétiser. Le document consacre Alger capitale du vivre ensemble en paix à partir du 16 mai 2018. Suivent six engagements que la wilaya entend respecter, à savoir travailler sans cesse à l’application des dispositions contenues dans les chartes et lois, notamment celles liées au confortement des principes de la paix civile et la réconciliation nationale, de baser sa stratégie de développement local dans les domaines économique, social et culturel sur les axes suivants : promouvoir le cadre de vie du citoyen pour qu’il puisse vivre en paix et en sécurité permanentes ; rehausser le rang de la ville d’Alger et en faire un exemple de pôle urbain moderne s’appuyant sur des mécanismes de gestion efficaces en harmonie avec la société. Sur un autre plan, la wilaya s’engage à appuyer les programmes internationaux promouvant la culture de la non-violence, le dialogue et le partenariat. Comme elle s’engage à encourager et soutenir toute initiative ou action visant à vivre en paix, qu’elles proviennent d’une entreprise, d’un travail collectif ou individuel.
A noter que le wali d’Alger et les délégations qui l’ont accompagné lors de cette journée au niveau de la place de la Concorde ont assisté à la réalisation d’une fresque par les élèves de l’école des beaux-arts, la présentation chorégraphique par le ballet de l’Epic arts et culture, la projection d’un documentaire sur la réconciliation nationale, l’exposition des meilleurs travaux de peinture réalisés par les élèves des établissements scolaires, des chansons patriotiques pour la paix et la plantation d’un olivier symbole de la paix.

Ali Fares

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …