Home / Culture / Algérie – Le littoral et les zones humides de M’ hamed Kerrouche: Beauté des lacs et des îles

Algérie – Le littoral et les zones humides de M’ hamed Kerrouche: Beauté des lacs et des îles

Armé de son objectif, le photographe M’hamed Kerrouche est allé prendre les plus belles images pour nous offrir un très beau livre mettant en valeur nos lacs et nos zones humides.

Paru chez Colorset, le livre Algérie – Le littoral et les zones humides nous mène à travers toute l’Algérie pour nous montrer qu’il y a des lacs et des sites merveilleux qui n’attendent que d’être découverts et mis en valeur. L’artiste nous invite à commencer un beau voyage par El Kala et ses cinq lacs : La côte, Tonga, Oubeira Mellah (ou Maleh) et le lac bleu. Les textes de Aniss Djaâd qui accompagnent les belles images semblent nous mener par la main au bord de ces lacs en nous parlant de l’histoire de ces oiseaux au plumage multicolore ayant trouvé le meilleur des refuges pour mener une vie calme et se reproduire. «Rien qu’à la regarder, on croit perdre pied dans cette étendue d’eau, la plus profonde des zones humides d’ El Kala. Admirez tous les bleus qui se superposent en couches à sa surface et vous songerez à ce que renferment les abysses de ce lac», lit-on sur une légende consacrée au lac Tonga. A El Taref, on s’arrête au lac des oiseaux avant d’aller faire un tour du côté de Garat El Great et du lac Chett. Sur deux pages, on voit une colonie de hérons cendrés s’envoler. Au bord du lac, on admire la beauté d’une échasse qui prend plaisir à jouer des ailes. On peut également voir un héron chevelu en plein vol ou sur un piquet ,guettant quelque petite proie.

Au bord de l’eau

A Annaba, l’artiste nous invite aussi à une halte au niveau des lacs Tecouche, Fezzara et Marais. Une vue d’ensemble nous montre d’abord le Cap Tecouche qui veille sur le lac du même nom. Là aussi, l’objectif de Kerrouche n’a pas raté l’image d’une grue cendrée en plein vol. «De l’eau perlée et de l’herbe fleurie, tout pour plaire à cette élégante cigogne blanche qui s’apprête à remettre ses pattes sur terre», peut-on lire à côté d’une image d’oiseau semblant plutôt décoller pour aller rejoindre les siens. A Collo, des images nous montrent l’île Sergina et son phare.
Le livre nous invite aussi à découvrir les jolies fleurs entourant certains étangs ainsi que des feuilles de nénuphars flottant sur l’eau. Le voyage à travers cet ouvrage nous mène aussi vers les marais, la corniche et les grottes merveilleuses de Jijel avant de faire un tour du côté de Béjaïa et son littoral.
On devra faire aussi des haltes à Tizi Ouzou, Tipasa et Alger, notamment près du lac de Reghaia, sur l’îlot de Tigzirt et de l’île Aguelli. En Oranie, on découvre l’île Habibas, le lac Saune d’ Arzew et le petit lac. A travers ce bel ouvrage, on apprend par exemple qu’un beau lac se trouve à Djebel Ouahche, à quelques kilomètres seulement du centre-ville de Constantine. Pour clore ce beau voyage à travers les images, le photographe Kerrouche nous fait découvrir quelques lacs, Oasis et Chotts qui font la beauté de Ain Sefra, El Goléa et Tamanrasset.

Bari Stambouli

Check Also

2e Colloque de la Palestine du roman arabe.. Amine Zaoui parmi les invités

Le romancier algérien Amine Zaoui sera parmi les invités, aux côtés d’une élite d’hommes de …