close

Algérie, Maroc, Tunisie : peut-on voyager au Maghreb ?

Plus d’une année après l’apparition de l’épidémie du coronavirus, les restrictions aux voyages demeurent la règle dans la majorité des pays. Les campagnes de vaccination contre le covid-19, lancées depuis le début de l’année 2021, n’ont pas encore produit de résultats.

Les prévisions les plus optimistes évoquent un début de reprise des vols cet été dans les pays les plus avancés en matière de vaccination, comme les Etats-Unis et ceux de l’Union européenne.

Qu’en est-il des trois principaux pays du Maghreb ? Depuis le début de l’épidémie, l’Algérie, le Maroc et la Tunisie ont adopté des stratégies différentes en matière de gestion des frontières et des restrictions aux voyages. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Algérie : frontières toujours fermées

Depuis le début de la crise sanitaire, la stratégie de l’Algérie n’a pas été modifiée : les frontières sont fermées depuis le 17 mars. Seules exceptions : des vols de rapatriement opérés par Air Algérie depuis l’étranger et des vols spéciaux des compagnies étrangères au départ des aéroports algériens.

Les Algériens ne sont pas autorisés à voyager à l’étranger et les étrangers doivent obtenir une autorisation spéciale pour rentrer en Algérie.

Malgré une amélioration de la situation sanitaire en Algérie et le nombre élevé d’Algériens qui restent bloqués à l’étranger, les autorités restent intransigeantes : pas de réouverture des frontières avant une amélioration de la situation sanitaire dans les pays du voisinage, notamment en Europe.

Maroc : ouverture partielle

Contrairement à l’Algérie, le Maroc est un pays où le tourisme constitue une source de revenus importante. En juillet 2020, il avait ouvert ses frontières et autorisé de nombreuses compagnies étrangères à opérer des vols.

En plus des citoyens marocains, les ressortissants étrangers issus de pays dispensés de visa peuvent se rendre au Maroc, s’ils ont une confirmation de réservation d’hôtel ou une invitation d’une entreprise marocaine. Les voyageurs doivent présenter un résultat de test PCR négatif pris dans les 72 heures précédant le voyage et remplir un formulaire de santé en ligne.

Récemment, le Maroc a toutefois fermé ses frontières avec une quarantaine de pays, dont l’Algérie et la Tunisie.

Tunisie : aucune restriction pour les voyages

La Tunisie est l’un des premiers pays à avoir ouvert ses frontières dès la fin de la première vague de coronavirus. Depuis le 28 juin 2020, les frontières tunisiennes sont ouvertes sans restriction.

Les voyageurs doivent seulement présenter un test PCR négatif avant l’embarquement et observer une période de quarantaine de 48 heures.

Malgré une dégradation de la situation sanitaire ces derniers mois, la Tunisie refuse de fermer ses frontières.

Derniers Articles

© Copyright 2021 - LTZ Mag.