Home / Sports / Ali Baâmeur suspendu 2 ans.. Coup de tonnerre avant l’AGO de la FAF !

Ali Baâmeur suspendu 2 ans.. Coup de tonnerre avant l’AGO de la FAF !

Coup de tonnerre dans le milieu footballistique à la veille de l’assemblée générale ordinaire de la Fédération Algérienne de Football (FAF) ! L’une des figures de proue du football national et membre influent de l’AG de la FAF, en l’occurrence Ali Baâmeur, président de la Ligue régionale d’Ouargla, vient d’écoper de deux ans de suspension et d’une amende de 100 000 DA. Baâmeur est suspendu par la très controversée commission d’éthique de la FAF, en raison de sa dernière sortie médiatique et ses révélations sur l’élection de Kheireddine Zetchi à la tête de la Fédération en mars 2017. Il est à rappeler que Baâmeur était président de la commission électorale qu’il avait quittée pour ne pas cautionner «le coup de force du ministère de la Jeunesse et des Sports», dirigé alors par El-Hadi Ould Ali. «Aucune liste ne répondait aux critères et c’est pour cette raison qu’on avait décidé de reporter les élections.
J’ai été contacté par de hauts responsables pour cautionner l’élection de Zetchi, mais j’ai refusé et j’ai démissionné de la commission électorale», a affirmé dernièrement Baâmeur sur les ondes de la radio nationale, tout en appelant à la tenue d’une assemblée générale extraordinaire pour «tout remettre à plat et pour revenir à la légalité». Avec la suspension du président de la Ligue régionale d’Ouargla, Zetchi assure l’absence de tous ses farouches opposants pratiquement, sauf son prédécesseur, Mohamed Raouraoua. En effet, les Mohamed Zerouati (JS Saoura), Cherif Mellal (JS Kabylie), Abdelbasset Zaïm (USM Annaba) et autre Tarek Arama (CS Constantine), qui a appelé ouvertement à «un hirak» dans le mouvement sportif national, sont tous suspendus. La suspension de Baâmeur a provoqué des réactions distinctes sur les réseaux sociaux. Ses fidèles et sympathisantsvont-ils voter, ce jeudi, contre les bilans moral et financier de Zetchi ? Lors de la précédente AGO, les premiers bilans de la nouvelle direction de la FAF sont passés comme une lettre à la poste. Ils ont été adoptés à la majorité absolue. Il y a eu deux abstentions seulement (Baâmeur et Haddadj) lors de l’adoption du bilan moral et une seule durant l’adoption du bilan financier, celle de Baâmeur, qui sera le grand absent demain au CTN de Sidi Moussa.
Larbi Bouazza

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …