Home / Société & Region / Allocation d’aide aux personnes démunies à Drean (El Tarf).. Les non- bénéficiaires bloquent la route

Allocation d’aide aux personnes démunies à Drean (El Tarf).. Les non- bénéficiaires bloquent la route

La route reliant la ville de Drean vers la commune de Chihani a été bloquée durant toute la journée d’hier par des citoyens mécontents n’ayant pas bénéficié de l’allocation d’aide aux familles démunies de 6000.00 DA. Des femmes, certaines accompagnées de leur progéniture, et des hommes de différents âges venus nombreux ont élu domicile au niveau de la route vers Chihani et plus précisément au niveau à l’axe menant vers la fourrière de la commune où sont entreposés les couffins du Ramadhan. Les mécontents reprochent au P/APC de Drean de n’avoir pas respecté ses engagements en matière de distribution équitable de l’allocation ni même le couffin du Ramadhan. Plusieurs promesses ont été données aux citoyens nécessiteux et aucune d’elles n’a été tenue, ajoute un citoyen en colère.
Sur le terrain, nous avons constaté que de nombreux protestataires sont détenteurs de bons portant le cachet humide de l’APC de Drean considérés comme ouvrant droit au couffin du Ramadan ou à l’allocation pour les démunis. Un droit qui ne s’est pas traduit par un acte réel au profit des nombreux citoyens mécontents. «L’idée de paralyser la circulation entre Drean et Chihani est l’ultime recours pour faire entendre notre voix», nous a déclaré un des protestataires. A noter que l’APC de Drean, à l’occasion du mois de Ramadhan, a touché 3113 familles nécessiteuses par l’attribution de mandats de 6000.00 DA. Ce chiffre important n’a mis fin ni au désordre ni à cette vague de protestation qui a éclaté au siège de la commune pour prendre, deux jours plus tard, une escalade et une autre tournure.
Les mécontents nous ont déclaré camper sur leur position tant que leurs droits ne sont pas restitués. Dans le même sillage, on apprend de source certaine, que deux élus de l’APC, A.S. et D.H. ont officiellement déposé une plainte, dimanche dernier, au niveau du bureau du procureur de la République près du tribunal de Drean à l’encontre du maire pour divers délits. «Nous nous sommes rapprochés du bureau du P/APC pour d’éventuelles précisions, malheureusement toutes nos tentatives sont restées vaines».
M. R. G.

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …