Home / Actualité / Alors que le gouvernement n’a pas encore statué sur le LLP: 714 000 logements seront livrés entre 2018 et 2019

Alors que le gouvernement n’a pas encore statué sur le LLP: 714 000 logements seront livrés entre 2018 et 2019

Alors que le dossier du logement locatif public (LLP) est encore sur la table du gouvernement pour concertation, plus de 714000 unités de différentes formules seront livrées au cours de 2018 et 2019.

En effet, 366 000 unités de logement devraient être livrées au titre de l’exercice 2018, et
348 000 autres unités en 2019, selon les chiffres annoncés par le ministre de l’Habitat, Abdelwahid Temmar. Le ministre qui s’exprimé lundi lors de sa réunion avec la commission de l’habitat, de l’équipement, de l’hydraulique et de l’aménagement de l’APN, a souligné que la cadence des travaux de réalisation des différents projets a enregistré une courbe ascendante. 296 000 unités sont réalisées annuellement, ce qui permettra au secteur d’atteindre les objectifs du programme quinquennal 2014-2019, selon le responsable du secteur. S’agissant du dossier du logement LLP, le ministre a assuré qu’il est encore à l’étude au niveau du gouvernement. Des nouveautés concernant ce type de logement seront annoncées à temps. Cette formule apportera certainement un équilibre au marché locatif en Algérie et réduira la pression en matière de demande de logement. Pour ce qui est du financement du logement public aidé (LPA), la Caisse nationale du logement (CNL) avait été chargée de suivre l’état des projets. Le paiement des promoteurs se fera en fonction de l’avancement des travaux. Temmar a précisé que des commissions seront mises sur pied pour l’organisation des dispositions administratives relatives à cette formule, et que les walis veilleront aux préparatifs sur le terrain. Il a, à l’occasion, fait part de la possibilité de vente des logements par les bénéficiaires. Suite aux amendements introduits au titre de la loi de finances 2018, «le citoyen propriétaire d’un logement peut le mettre en vente avant le délai de 5 années», à condition qu’il rembourse’ la valeur financière qui lui a été accordée au titre de subvention de l’Etat. Sur ce point, le ministre a tenu à rassurer certains demandeurs de logement qui ont vu leur dossier rejeté pour avoir bénéficié d’une aide financière de l’Etat. «Toute personne ayant obtenu une aide inférieure à 30 millions de centimes et ne disposant pas de propriété privée n’est pas exclue du logement, d’autant plus qu’une instruction a été transmise aux walis à cet effet», a indiqué Temmar. Le ministre est revenu brièvement sur le sujet des difficultés de financement des chantiers, assurant que le secteur s’est acquitté de toutes les redevances dues aux maîtres d’œuvre en charge de ces projets au titre de la mise en œuvre des clauses de la loi de finances 2018 et des amendements introduits à la loi sur la monnaie et le crédit fin 2017. Le secteur du BTP est tenu de veiller au suivi de la mise en œuvre des programmes et à l’équilibre entre le paiement des redevances et le taux d’avancement des travaux. Le développement du domaine du contrôle de l’urbanisme, en collaboration avec les autorités locales, est en chantier, au même titre que la révision de l’arsenal juridique relatif à l’aménagement et à l’urbanisme ainsi qu’à la prolongation des délais d’application de la loi 08-15 qui détermine les règles du parachèvement des constructions inachevées et de leur mise en conformité.

F. H.

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …