Home / International / Aprés la mort de 305 personnes dans l’attaque d’une mosquée en Egypte: Les musulmans, principales victimes de Daech

Aprés la mort de 305 personnes dans l’attaque d’une mosquée en Egypte: Les musulmans, principales victimes de Daech

L’attaque perpétrée contre la mosquée El Rawdha, à El Arich, dans le Sinaï a fait 305 morts, dont 27 enfants et de nombreux blessés.

Daech n’ a pas revendiqué l’hécatombe. Daech n’a pas encore revendiqué le génocide perpétré contre la mosquée El Rawdha, dans le hameau de Bir El Abed, à El Arich, dans le Sinaï, en Egypte, mais il est accusé par les autorités de l’Egypte. Quelques centaines de fidèles étaient réunis pour la prière hebdomadaire quand une explosion a retenti devant la mosquée El Raoudah dans le hameau de Bir El Abed, à quarante kilomètres à l’ouest de la capitale de la province égyptienne du Nord-Sinaï, Al-Arich, vendredi 24 novembre à la mi-journée. Encerclant le complexe religieux avec quatre véhicules tout-terrain, une quarantaine d’hommes armés, masqués et vêtus d’uniformes militaires, ont ouvert le feu dans la salle de prière et sur les fidèles qui tentaient de fuir, allant jusqu’à brûler les véhicules pour bloquer les routes, selon des témoins. Au moins 305 personnes ont été tuées, dont 27 enfants, et 128 autres blessées par les assaillants qui ont pu prendre la fuite avant l’arrivée de l’armée, selon les propos du parquet égyptien, hier. Daech qui enregistre des échecs militaires n’a pas les mêmes moyens que ceux dont il disposait. L’organisation d’Abou Bakr El Baghdadi opte pour la revendication opportuniste comme pour la fusillade de Las Vegas. Pour Daech, il s’agit de prouver qu’il existe toujours, malgré les échecs militaires enregistrés dans la région. Par l’attaque, Daech a ciblé les soufis fréquentant cette mosquée où nombre de militaires également font la prière. Daech tente également d’intimider la tribu locale qui refuse de lui faire allégeance. Les criminels de Daech qui ciblent essentiellement les musulmans, tentent d’obtenir l’allégeance de la population locale, jugeant apostats les musulmans qui refusent les idées terrifiantes. Les musulmans «sont souvent les premières victimes» du terrorisme, a noté hier à Pékin le ministre français des Affaires Etrangères, au lendemain d’un carnage dans une mosquée en Egypte, condamnant l’intolérance et la barbarie d’une attaque survenue en pleine prière. Le ministre français des Affaires étrangères, en visite en Chine jusqu’aujourd’hui, a indiqué à l’AFP avoir fait part à son homologue égyptien Sameh Choukry de «l’émotion de la France aux côtés de l’Egypte face à ce drame». «Ce n’est pas la première fois que le terrorisme frappe des musulmans. Ce sont souvent les musulmans qui sont les premières victimes du terrorisme qui se réclame du fondamentalisme islamiste», a Noté M. Le Drian. Nombre de criminels de Daech pourraient après la défaite face à Damas, Téhéran, Baghdad et Moscou, opter pour l’Egypte. L’ampleur de l’attaque perpétrée contre la mosquée El Rawdha, à El Arich, peut démontrer que des renforts sont arrivés dans la région. Funérailles, prières, bandeaux noirs dans les médias: l’Egypte pleurait samedi les 305 personnes tuées la veille dans une mosquée, dont 27 enfants. Le Parquet égyptien a noté hier qu’une trentaine de terroristes armés et mettant la bannière noire de Daech avaient pris part au massacre des fidèles. Toutes les victimes de l’attaque, l’une des plus meurtrières dans le monde depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, ont été inhumées hier conformément à la tradition musulmane.

Moscou propose son aide au Caire

Le ministère russe des Affaires étrangères a noté que Moscou était prêt à aider Le Caire dans sa lutte contre les terroristes sévissant sur le sol égyptien. Un attentat terroriste a eu lieu vendredi dans une mosquée du village d’El Rawda, à 40 km de la ville égyptienne d’El Arich. Certains des fidèles venus prier dans la mosquée étaient membres d’une confrérie soufie. Au moins 305 personnes ont été tuées sous les tirs des terroristes. Le ministère russe des Affaires étrangères a fait part dans un communiqué publié sur son site de la solidarité de la Russie avec le gouvernement et le peuple égyptiens dans leur lutte contre le terrorisme. La Russie adresse aussi ses condoléances aux familles de victimes et espère un bon rétablissement aux personnes blessées. Le texte dénonce ce crime dans la péninsule du Sinaï, la Russie redit son aversion pour toute action terroriste et elle est prête à apporter son aide à l’Égypte et à tout autre pays qui se bat contre la menace terroriste. La Russie est l’un des pays réellement engagés dans le combat contre Daech. C’est avec l’aide de la Russie que Damas a triomphé contre Daech, le Front El Nosra, Ahrar El Cham et Djeich El Islam. Les terroristes fuient désormais le pays pour tenter le déploiement ailleurs. La Russie, la Turquie et l’Iran lancent le dialogue engageant Damas et l’opposition. L’Arabie saoudite qui soutient une prétendue opposition chargée d’obtenir le départ du président El Assad, tente de peser sur le dialogue. L’Arabie saoudite est discréditée par le soutien apporté aux terroristes et les crimes de guerre perpétrés au Yémen.

Mounir Abi

About Armadex

Check Also

Politique hostile à l’Iran.. Le président français se joint à Washington

L’Elysée, qui ne dénonce pas le retrait de Washington de l’accord avec l’Iran, est contre …