Home / Economie / Après la polémique sur le site d’installation: L’usine de montage Peugeot Algérie délocalisée ?

Après la polémique sur le site d’installation: L’usine de montage Peugeot Algérie délocalisée ?

Après un blocage de plusieurs mois suite à une polémique sur les lieux d’installation du projet de l’usine du groupe automobile PSA (Peugeot-Citroën) en Algérie, les autorités ont décidé de déplacer le projet à la zone de Tafraoui dans la wilaya d’Oran.
Prévu initialement au Sud de la wilaya d’Oran, dans la localité d’El Hamoul, le projet sera en fin de compte localisé à Tafraoui, selon le site électronique TSA, qui précise que le ministère de l’Industrie et des Mines «a informé le constructeur français et ses partenaires algériens de la décision du gouvernement de délocaliser le projet à Tafraoui dans la wilaya d’Oran», au début du mois de juillet.
Le nouveau terrain «s’étale sur une superficie de 160 Hectares», selon les mêmes sources. «La décision a été acceptée par Peugeot-Citroën production Algérie», a-t-on confirmé. L’usine entrera en production en fin de cette année, et les dernières discussions auront lieu en principe au mois d’Octobre prochain, lors d’une rencontre entre hommes d’affaires Algériens et Français, qui doit se tenir en France.
La décision de délocaliser l’usine Peugeot est le résultat de la polémique qui a éclaté autour du terrain d’El Hamoul. En avril dernier, un agriculteur avait contesté, dans une vidéo, l’attribution de son terrain pour accueillir cette usine. Il avait accusé les autorités locales d’avoir détourné un terrain agricole pour les besoins d’un projet d’usine de montage automobile.
Les autorités ont été ainsi obligées d’annuler la décision d’attribution de ce terrain. De nombreuses réactions ont suivi, dont celle du ministre de la justice, Tayeb Louh, qui avait annoncé l’ouverture d’une enquête sur le dossier, qualifiant de «crime grave» l’atteinte aux terres agricoles. Le ministre de l’Intérieur, Nourredine Bedoui, a instruit les walis de ne plus céder «des terres agricoles au profit des projets de construction des édifices publics».

A.Mohammed

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …