Home / Temps réel / Assassinat de Lounès Matoub.. Sa sœur demande l’ouverture du dossier

Assassinat de Lounès Matoub.. Sa sœur demande l’ouverture du dossier

Cette année, la commémoration du 21e anniversaire de l’assassinat de Lounès Matoub intervient dans un contexte politique très particulier. En cette occasion, la présidente de la Fondation Lounès Matoub, Malika Matoub a appelé les collectifs des avocats, les journalistes et tout ceux épris de justice à contribuer favorablement à l’ouverture du dossier de l’assassinat de Lounès. D’après elle, ce dossier n’a jamais été ouvert. ” Lounès a tant donné pour l’amazighité, mais aujourd’hui il nous doit d’ouvrir son dossier. Les avocats dénoncent haut et fort les verdicts qui se font par téléphone, il est temps d’aller vers une justice libre pour concrétiser l’ouverture de ce dossier “, dira la frangine du défunt. Malika a indiqué que le peuple s’est réapproprié tous les textes des chansons qu’il a interprété Lounès tout au long de sa carrière artistique pour une Algérie libre et démocratique. ” Nous avons constaté que les portraits de Lounès sont omniprésents lors des marches du mouvement populaire organisés par le peuple depuis le 22 février dernier. Les revendications du peuple exprimées aujourd’hui sont les idées pour lesquelles s’est sacrifié Lounès. Ceci dit que malgré son absence, il demeure vivant par ses pensées. Il a mené un combat juste et les générations futures resteront attachées ses idées qui restent éternelles “, a-telle ajouté.
Stèle à l’effigie de Matoub et Imache Amar
Cela fait 21 ans que le Rebelle, le militant de la cause berbère, le défenseur des droits de l’Homme, feu, est tombé sous les balles assassines, 25 juin 1998 au lieudit Tala Bounane. Comme chaque année, un humble hommage est rendu à cet artiste qui a tant donné pour la promotion de Tamazight. Hier, le village de Taourirt Moussa Ouamar dans la localité de Beni-Douala ( à 17 km au sud-est de Tizi-Ouzou) s’est souvenu de son enfant prodige en organisant un riche programme de commémoration qui s’étalera jusqu’à vendredi prochain. Initié par la fondation Matoub Lounès en collaboration avec les autorités locales, un riche programme marqué par le dépôt de gerbe de fleurs sur la tombe du défunt et ce, en présence d’une foule composée des fans, des militants des causes justes et de la société civile. Ce qui a marqué aussi cet évènement et suite aux promesses faites par les autorités locales, c’est bien le dépôt de la première pierre pour la réalisation d’une stèle à l’effigie de Matoub Lounès et d’Imache Amar, le père fondateur de l’Etoile nord-africaine. A signaler aussi qu’uen minute de silence a été observée hier matin sur le lieu de son assassinat en présence d’uen foule nombreuse.
D’autres associations ont été au rendez-vous pour rendre hommage à l’inénarrable Rebelle. C’est le cas de l’association Tharwa N’Gaya de Rejaouna dans les hauteurs de la ville de Tizi-Ouzou qui a décidé de réaliser une fresque de Lounès niveau de la plate-forme du village et qui est l’œuvre d’un jeune artiste. ” C’est un chef-d’œuvre puisque c’est un dessin fait à la main “, dira le président de ladite association, Youcef Radji. Le programmez commémoratif qui devrait débuter aujourd’hui sera marqué par une minute de silence à la mémoire du rebelle en présence de la frangine de Matoub et de la chanteuse Malika Domrane avec en sus deux chorales, la première par l’association Thafath de la localité de Maâtkas et l’autre de Boudjima qui devront interpréter les chansons de Lounès. Des témoignages sur le parcours musical et le militantisme de ce monument de la chanson kabyle sont prévus durant l’après-midi.
Z.C.Hamri

Check Also

Elle fut parmi les plus belles actrices.. Claudia Cardinale vend sa garde-robe

Les costumes de scène et les souvenirs de cinéma de l’inoubliable «Fille à la valise» …