Home / Algérie / Assurance sociale à Annaba La CNAS à l’épreuve des DAS

Assurance sociale à Annaba La CNAS à l’épreuve des DAS

L’opération de dépôt des déclarations annuelles des salaires (DAS), au titre de l’année de 2017, s’achèvera demain, mercredi 31 à minuit. A l’instar des agences réparties à travers le territoire national, la Cnas d’Annaba a ouvert ses portes depuis samedi dernier avec un horaire élargi à 19 heures et, elles le seront exceptionnellement jusqu’à 21 heures demain. Les employeurs déposant leurs déclarations dans les délais éviteront les pénalités de 15% des cotisations dues et la majoration de 5% par mois pour tout retard. Une campagne de sensibilisation aura été menée afin que tout soit clair et ce, en vertu de l’article 14 de la loi n° 83-14 du 02/07/1983 modifiée et complétée par la loi 04-17.
Le directeur de la Cnas s’est prêté au ”jeu des questions-réponses” dans la matinée d’hier. ” Le dépôt des DAS à temps permettra aux employeurs de bénéficier de plusieurs avantages offerts par la CNAS telles que la facilitation de l’opération des ouvertures de droits aux assurés sociaux en leur évitant l’attestation de salaire pour activer la carte CHIFA, la facilitation de l’opération de filtrage des dossiers d’allocations familiales, des dossiers de retraites et autres dossiers de maladies ” déclarera-t-il en substance. Par ailleurs, il a tenu à préciser qu’un plan d’action a été mis en place afin de combattre le travail ”au noir”, les fraudes à l’assurance-maladie et les fausses déclarations. Pour information, la Cnas d’Annaba gère actuellement quelque 356.940 assurés sociaux dont 168.948 assurés actifs et 187.992 non actifs (retraités), entre autres assurés sociaux.
Ces assurés ont à disposition les conventions avec 278 officines pharmaceutiques, 06 centres d’hémodialyse, 06 transporteurs sanitaires, 243 médecins entre généralistes et spécialistes, ainsi que 18 opticiens à travers la wilaya. Pour ce qui est des paiements électroniques et de la télé-déclaration, le portail ouvert à cet effet sur Internet permet ces opérations quelque soit la domiciliation bancaire de l’employeur. Enfin, le directeur de la Cnas lance un appel à tous les employeurs pour que l’opération des déclarations annuelles des salaires se poursuive normalement et qu’elle s’achève dans les délais impartis.
Il y va de sa réussite et ainsi éviter les pénalités de retard, et le cas échéant, la poursuite judiciaire. «Nous sommes là pour préserver l’équilibre financier de la Caisse, lequel constitue un acquis social car s’il n’y a pas les cotisations, la Caisse n’existerait pas. Pour cela, il faut que le travailleur dénonce son employeur, s’il n’est pas déclaré», a conclu le directeur de la Cnas, Mr Houidèche.

Amir. N

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …