Home / Sports / Athlétisme: Kessai «Nos athlètes ont atteint leurs objectifs»

Athlétisme: Kessai «Nos athlètes ont atteint leurs objectifs»

Le directeur des jeunes talents de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA), Tarik Kessai, a indiqué que les athlètes engagés dans les épreuves des Jeux africains de la jeunesse (JAJ-2018) d’Alger, ont atteint leurs objectifs en décrochant 8 médailles (2 or, 3 argent, 3 bronze).
«Nous avions pronostiqué 5 à 8 médailles avant le début des JAJ-2018. Aujourd’hui nos jeunes athlètes ont confirmé la confiance que nous avons placé en eux, en parvenant à décrocher huit médailles dont deux en or».
«Le plus important c’est que nous avons, désormais, une ossature sur laquelle nous pourrons construire une sélection nationale performante», a-t-il ajouté, soulignant que huit athlètes sur les 36 engagés aux JAJ-2018 ont amélioré leurs records personnels.
L’Algérie a dû attendre la dernière journée des épreuves d’athlétisme disputées vendredi au stade Bateau-Cassé de Bordj El-Kiffan, pour voir Saïd Khoufache (10km marche) et Billel Afer (saut en hauteur) décrocher les deux seules médailles d’or algériennes, auxquelles s’ajoutent 3 médailles d’argent remportées par Loubna Benhadja (400m haies), Rahil Hamel (100m haies) et Fawzi Messaoudi (perche). Les médailles de bronze ont été l’œuvre de Abderrahmane Zadi (110m haies), Melissa Touloum (5 km marche) et Salas Sebkhi (lancer du poids).
Traditionnellement présents sur les podiums des courses du demi-fond (800m, 1500m, 3000m), les Algériens étaient aux abonnés absents cette fois-ci, se contentant d’une qualification aux Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ-2018) de Hamdani Benahmed, grâce à une septième place décrochée dans la finale du 1500m. En revanche, les jeunes athlètes algériens ont brillé dans les épreuves de haies (400m haies, 110m haies, 100 haies) et sur des concours comme la perche et le lancer du poids, qui ne sont pas dans la «culture» de l’athlétisme algérien.
De son côté, le directeur technique national (DTN), Abderrahmane Morceli a estimé que les contreperformances des demi- fondistes algériens aux JAJ-2018 sont le résultat de la mauvaise préparation des athlètes. «La préparation des jeunes athlètes doit débuter au niveau scolaire, en passant par les clubs pour aboutir enfin en sélection nationale. Notre projet consiste à relancer le sport scolaire pour dénicher de nouveaux jeunes talents, susceptibles de devenir des grands champions, à condition qu’ils continuent à être bien encadrés, tout en bénéficiant des moyens de préparation adéquats», a-t-il expliqué.
Avec un total de 8 médailles (2 or, 3 argent, 3 bronze), l’Algérie s’est hissée à la 6e place du tableau des médailles d’athlétisme, dominé par l’Afrique du Sud avec 26 médailles (12 or, 11 argent, 3 bronze), devant le Nigeria avec 13 médailles (5 or, 3 argent, 5 bronze) et l’Éthiopie avec 9 médailles (5 or, 2 argent, 2 bronze).
Les épreuves d’athlétisme des JAJ-2018 ont enregistré la participation de 353 athlètes, représentant 52 pays, dont 36 Algériens.

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …