Home / Société & Region / Attribution de 140 logements sociaux à Ain Lahdjer (Bouira).. Les non bénéficiaires ferment la RN 18 et le siège de l’APC

Attribution de 140 logements sociaux à Ain Lahdjer (Bouira).. Les non bénéficiaires ferment la RN 18 et le siège de l’APC

L’affichage de la liste des bénéficiaires de 140 logements sociaux dans la commune d’Ain Lahdjer, 15 km à l’ouest de Bouira, a fait sortir les non bénéficiaires dans la rue. Hier, et la pour la deuxième journée consécutive, les protestataires ont fermé la RN 18 et le siège de l’APC pour dénoncer la manière avec laquelle ont été attribués les logements. Les mécontents ont également procédé dans l’après-midi d’avant-hier au blocage de l’entrée de l’APC en érigeant un mur. «La liste porte des noms de bénéficiaires qui ne sont pas originaires de la commune. Ils sont locataires depuis une année et ont pu avoir un logement, et nous, qui avons déposé des demandes de logement depuis plusieurs années, nous sommes encore fois recalés», a déclaré un citoyen de la commune.
Les non bénéficiaires ont interpellé le premier responsable de la wilaya pour intervenir dans les plus brefs délais et annuler la liste. Ainsi, ils ont exigé l’ouverture d’une enquête pour mettre au clair les conditions dans lesquelles la commission avait décidé d’attribuer des logements sociaux à des personnes dont les dossiers ne sont pas éligibles et d’exclure les personnes qui sont dans le besoin. La situation a évolué hier matin quand le président d’APC a envoyé des individus pour tenter d’ouvrir le siège de la mairie. Ce qui est à l’origine d’un affrontement entre les protestataires et les personnes chargées par le premier responsable de l’APC.
Des témoins de la scène ont affirmé qu’un des protestataires a été blessé lors de ces affrontements. La tension ne fait que monter. Les non bénéficiaires demandent le départ du P/APC et de son assemblée. Pour les responsables de l’APC, ne figurent sur la liste des bénéficiaires que des personnes qui méritent d’avoir un logement et qui sont prioritaires. Ainsi, ces responsables tentent de rassurer les mécontents qu’il y aura d’autres programmes de plus d’une centaine de logements sociaux à attribuer prochainement.
Ali Cherarak

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …