Home / Actualité / Au lendemain des manifestations du 8 mars.. Le RCD appelle au départ du président et du gouvernement

Au lendemain des manifestations du 8 mars.. Le RCD appelle au départ du président et du gouvernement

Tout en saluant la mobilisation des manifestants lors des marches du 8 mars à travers le pays, le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a appelé au départ du président Bouteflika et de son gouvernement. Pour le RCD qui a réagi hier à travers un communiqué, les marches de vendredi ont «définitivement disqualifié le système politique». «Les millions d’Algériennes et d’Algériens qui ont défilé le 8 mars 2019 ont définitivement disqualifié le système politique et appellent à l’ouverture d’une nouvelle ère. Ils ont, par-là même, arraché le droit de se donner les institutions de leur choix pour parachever l’indépendance de la nation», écrit le RCD pour qui «cette lame de fond salvatrice de la jeunesse algérienne exige des approches politiques transparentes et publiques qui doivent rompre avec les tractations occultes souvent synonymes de manipulations renvoyant à des affrontements claniques qui, outre qu’elles sont à l’origine du désastre national, sont le contraire des prémices qui annoncent l’Algérie nouvelle». Le RCD n’a pas omis de réitérer son appel au «départ» du président Bouteflika et de son gouvernement, réclamant par-l) même la «dissolution» du Parlement. Pour le RCD, ces deux actes constitueraient «un SMIG pour éviter tout dérapage ou une vaine tentative d’un retour en arrière».
A. I.

About Letemps

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …