Home / Algérie / Au moment où la DSA tente de rassurer au sujet de la fièvre aphteuse: L’APW exige une déclaration d’infection

Au moment où la DSA tente de rassurer au sujet de la fièvre aphteuse: L’APW exige une déclaration d’infection

Ce qui était à redouter est finalement arrivé. La fièvre aphteuse qui vient de faire son apparition au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou se propage à la vitesse de l’éclair.

Cette maladie qui touche aussi bien les bovins que les ovins est d’une extrême contagiosité. De quelques cas enregistrés depuis la fin du mois de juin dernier, notamment ceux dépistés à Mekla, à l’est de Tizi Ouzou, et à M’kira et Tizi Ghennif, et qui ont été dirigés vers l’abattoir après que les services vétérinaires de la wilaya eurent confirmé qu’il s’agissait de cas avérés de fièvre aphteuse, on est aujourd’hui à 85 cas confirmés.
Ces cas ont été répertoriés dans 13 foyers répartis sur onze (11) communes, selon les derniers chiffres annoncés, hier, par les services vétérinaire de les direction des services agricoles de la wilaya. Même si ces mêmes services sont tout faits pour rassurer les éleveurs, notamment avec le lancement de la campagne de vaccination du cheptel car la wilaya a obtenu 60 000 doses de vaccins, il n’en demeure pas moins que les craintes sont là et que cette épizootie risque encore de se propager d’avantage.
Et c’est tout naturellement la sonnette d’alerte qui est tirée, notamment, par l’APW de Tizi-Ouzou sur la propagation inquiétante de la fièvre aphteuse qui menace le cheptel bovin, ovin et caprin de la wilaya, et ce, à l’issue de réunion d’urgence tenue par la commission agriculture avec les services concernés et effectué des visites d’inspection au niveau des foyers touchés. Devant cette situation jugée très inquiétante, l’APW de Tizi-Ouzou a demandé «l’application stricte de l’arrêté numéro 819 du 17/07/2018 portant déclaration d’infection de fièvre aphteuse» et exigé de «prendre, en urgence, les mesures nécessaires pour contenir la maladie et stopper sa propagation». Outre la campagne de vaccination menée par 32 vétérinaires réquisitionnés par la DSA, les services vétérinaires vont accentuer les contrôles et les inspections dans les jours à venir, notamment au niveau des marchés à bestiaux et des étables. Car la propagation de cette maladie signifierait une véritable catastrophe.
Aussi, d’incessants appels sont lancés à l’endroit des éleveurs pour qu’ils prennent toutes les précautions possibles surtout que la maladie peut être transmise aussi bien par l’air que par d’autres moyens, même par l’aliment etc. Cette épizootie (qui touche les animaux) n’est pas transmissible à l’homme. Même la viande des bêtes atteintes peut être consommée à condition qu’elle soit congelée au moins pendant 72h00. La maladie se manifeste par des aphtes et de la fièvre.
L’animal atteint bave et a du mal à se nourrir, sans doute à cause des douleurs provoquées par les ulcérations de la bouche, ce qui provoque une baisse de sa production de lait.

Brahim B.

About Armadex

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …