Home / Temps réel / Ayant besoin en urgence d’une transplantation de rein: Gala artistique de solidarité avec une jeune malade

Ayant besoin en urgence d’une transplantation de rein: Gala artistique de solidarité avec une jeune malade

L’Association socioculturelle Imnar n’tdukli d’Aït Aïssa Mimoun, a organisé, ce samedi, un gala de solidarité au bénéfice de prise en charge de la jeune Fatiha Kasdi, une malade issue du village Tahanouts dans la commune d’Ath Aïssa Mimoun. C’est ainsi qu’un groupe d’artistes connus se sont produits à titre bénévole en ce deuxième jour de week-end au niveau de la salle de spectacles de la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, où le ticket d’entrée a été fixé à 250 DA. La recette de ce gala de solidarité sera versé à la famille de la malade pour assurer, en plus des autres dons collectés, à prendre en charge Fatiha Kasdi qui souffre d’une insuffisance rénale terminale. C’est ainsi qu’une pléiade d’artistes se sont exprimés volontaires afin d’aider la patiente, parmi eux Louisini, Moh Oubelaid, Karim Khelfaoui, Maylesse, Karim Kazoui ou encore Dahmani Belaid ou Rabah Ouferhath et se sont exprimés le long d’un après midi rien que pour une noble action de bienfaisance envers la jeune Fatiha qui a besoin de 20 000 000 DA ou bien 1 milliard deux cent mille centimes, afin de subir une greffe rénale en France. Présentant la malade et son cas, un membre de l’Association Imnar n’tdukli que nous avons contacté, nous dira qu’il s’agit Fatiha est âgée de 33 ans, elle est née le 25 juin 1985 et qu’actuellement, elle est prise en charge au niveau de l’établissement hospitalier privé «Les Amandiers» pour une insuffisance rénale chronique secondaire à une néphropathie glomérulaire indéterminée sur rein unique droit. C’est à dire que la malade est née avec un seul rein (droit uniquement, avec absence du rein gauche) et cette maladie atteint ce rein unique au niveau du glomérule, qui constitue la première barrière de filtration entre le sang et l’urine, donc, en absence de ce glomérule, le sang n’est pas filtré, la patiente suit des séances de dialyse 3 fois par semaines au Amandiers. On nous expliquera par ailleurs, qu’à l’âge de 2 ans, elle a souffrait déjà de sa maladie qui a commencé à apparaître, et qu’elle avait subit une amputation de deux orteils à cause de cette maladie. Elle a aussi été hospitalisée à cause de ça plusieurs reprises en plus de l’apparition de complications graves. Puisque à l’âge de 2 ans, elle a été hospitalisée pour un syndrome œdémateux, et c’est là qu’elle a subit l’amputation des deux orteils, ceci au niveau du Chu de Beni Messous, puis au CHU de Tizi Ouzou pour grippe porcine. Notre interlocuteur nous précisera par ailleurs que la malade a été hospitalisée aussi en juillet 2013 pour sténose de sa fistule arterio-veineuse, et en septembre de la même année pour une anémie sévère plus un syndrome infectieux. En conclusion Melle Fatiha Kasdi, aux antécédents d’HTA chronique terminale secondaire à une néphropathie glomérulaire, suit ses séances d’hémodialyse continue pour une durée indéterminée, a besoin d’une greffe rénale. Pour ceci les comités de villages de la commune d’Aït Aïssa Mimoun se sont mis la main dans la main, afin de rassembler les fonds nécessaires pour les soins de Fatiha, alors qu’elle est issue d’une famille nécessiteuse ne pouvant en aucun cas prendre à charge les frais pour soins de la malade. Chaque jour que Dieu fait, des campagnes de collecte de fonds sont menées un peu partout en Kabylie par des comités de villages qui essaient d’aider des malades à être pris en charge, notamment à l’étranger pour des interventions très coûteuses et qui ne peuvent être faites ici en Algérie.

Khaled Haddag

Check Also

Open d’été (natation).. Record d’Algérie pour Amel Melih au 50m dos

La nageuse Amel Melih (GS Pétroliers) a établi un nouveau record d’Algérie au 50m dos …