Home / Société & Region / Azazga.. Un projet de gare routière aux oubliettes

Azazga.. Un projet de gare routière aux oubliettes

C’est en 2011 que les services de l’APC d’Azazga avaient annoncé que la ville allait avoir une gare routière de type B, qui devait être fonctionnelle en 2013. Huit ans plus tard, on ne voit pas de signaux augurant la réalisation d’un tel projet à Azazga, où les voyageurs sont mis à rude épreuve. Chaque déplacement vers Oued Aissi, la gare de Bouhinoun à la périphérie de Tizi Ouzou, ou vers la localité de Mekla est synonyme de supplice. Dès le matin, des centaines d’âmes se regroupent sur l’accotement de la route nationale attendant leur bus ou fourgon. Qu’il pleuve ou qu’il vente, les gens sont là sans aucun abribus ni quelque semblant de confort qui peut les épargner avant la venue de leur bus. Venant de plusieurs localités à l’est et au sud d’Azazga, comme Zekri, Akerrou, Yakourène ou encore Ifigha, Bouzeguène et Illoula, et de tous les villages de la commune d’Azazga, les voyageurs doivent faire des pieds et des mains afin d’avoir une place dans le bus, surtout dans en début de semaine.
C’est ainsi que le projet du plus que nécessaire établissement d’une gare routière à Azazga saute aux yeux ostensiblement aujourd’hui : locaux au niveau de l’administration locale, qu’elle soit de la commune ou de la wilaya, on ne bouge même pas le petit doigt afin de programmer ce projet d’une nécessité absolue. Pourtant, dans la ville d’Azazga, qui est devenue le deuxième pôle urbain dans la wilaya de Tizi Ouzou et qui reste riche en activité économique et surtout commerciale, une gare routière doit être construite en urgence. En attendant, les pouvoirs publics ne prennent aucune initiative dans l’intérêt du citoyen qui serait marquée au moins par l’installation d’abribus, qui peuvent épargner les voyageurs à la santé vulnérable… En ce moment, tout vocable ayant relation avec un projet de construction de gare routière à Azazga comme ça a été promis plusieurs fois, n’est en aucun cas inscrit dans le temporel de cette ville.
Khaled Haddag

About Letemps

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …