Home / Culture / aznavour est décédé hier à l’âge de 94 ans: Le «bohémien» qui a chanté en Kabyle

aznavour est décédé hier à l’âge de 94 ans: Le «bohémien» qui a chanté en Kabyle

Charles Aznavour, l’interprète de «Je me voyais déjà», ne se verra plus. Nous, par contre, on continuera à le voir à travers la rediffusion de ses enregistrements télévisés et dans les films de cinéma dans lesquels il a joué.

Alors qu’il y a à peine quelques jours, il montrait la pleine forme en direct dans une émission télévisée sur une chaîne française, Charles Aznavour, l’un des plus grand chanteurs du monde est mort à l’âge de 94 ans, dans la nuit de dimanche à lundi.
Ce géant de la chanson française, est mort dans son sommeil à son domicile dans les Alpilles, dans le sud de la France.
Charles Aznavour qui avait donné plusieurs concerts en Algérie a bercé des générations.
Il était écouté aussi bien par les jeunes que par les vieux, hommes et femmes. A la télévision, il avait déclaré, il y a quelques jours que la chanson qu’il aimait le plus était écrite par un autre auteur, lui, le poète, le parolier, le chanteur et grand artiste. Son entourage qui l’a côtoyé durant de longues années témoigne de la modestie du grand chanteur, mais aussi de son audace.
Il est connu pour son courage d’aborder des thèmes avant-gardistes dans les années 1970.
La triste nouvelle de son décès a suscité un émoi général en France et partout ailleurs où l’artiste est estimé. Charles Aznavour, malgré ses 94 ans, continuait à faire des tournées mondiales. Au mois d’Août dernier, il revenait du Japon où il a animé un grand concert. Malgré son âge avancé, sur scène, il n’a pas perdu son énergie d’un iota.
«Il lui arrivait de faire 200 concerts par année. Il est infatigable», témoignent plusieurs de ses connaissances dans la journée d’hier sur les télévisions françaises. Né de parents arméniens, Charles Aznavour est resté très attaché à son pays d’origine. D’ailleurs, on a animé plusieurs concerts, avec un grand nombre de grands artistes qu’il a réuni autour de lui. Questionné s’il se sent plus français ou arménien, l’artiste se dit «un peu comme un café au lait, on ne peut pas les séparer».
Charles Aznavour, qui a écrit environs 1200 chansons, jouit d’une célébrité internationale retentissante. Il est connu dans le monde entier. Au mois d’août 2017, Charles Aznavour a eu son étoile sur le fameux boulevard «Walk of Fame» à Hollywood. Un privilège réservé aux plus grandes stars mondiales.

Aznavour et l’Algérie

Très apprécié en Algérie, où il a donné plusieurs concerts dans les années 1970, ses magnifiques chansons ont bercé plusieurs générations d’Algériens.
La voix envoûtante d’Aznavour continue, encore de nos jours, d’agrémenter les endroits publics partout en Algérie. Des bruits se faisaient entendre ces dernières semaines sur un éventuel grand concert de Charles Aznavour à Alger, dans le cadre d’une tournée mondiale, début 2019, mais le destin à voulu que ce cet événement n’aurai jamais lieu.
Aznavour a collaboré avec le grand chanteur kabyle Idir, dans son dernier album, sorti en 2017. Les deux artistes ont chantés en kabyle et en français le célèbre titre «La bohème», sorti dans l’album d’Idir en 2017.
«C’est la troisième planète après le soleil», témoigne le chanteur kabyle Idir, lors de l’enregistrement de son duo avec Aznavour.
Lors de la même occasion, le chanteur kabyle met en évidence le sérieux et le professionnalisme du grand artiste. «C’est l’un parmi ceux a qui réussi le plus la prononciation des phrases en kabyle», dit-il.

Arezki Ibersiene

Check Also

2e Colloque de la Palestine du roman arabe.. Amine Zaoui parmi les invités

Le romancier algérien Amine Zaoui sera parmi les invités, aux côtés d’une élite d’hommes de …