Home / Actualité / Azzedine Mihoubi au forum d’El Hiwar: «L’Etat ne permettra pas le boycott de la culture»

Azzedine Mihoubi au forum d’El Hiwar: «L’Etat ne permettra pas le boycott de la culture»

S’exprimant, hier matin, au forum du quotidien El Hiwar, le ministre de la culture M. Azzedine Mihoubi a réagi face aux moult événements qui ont perturbé le secteur culturel dernièrement, dont l’annulation de nombreux concerts et tournées artistiques organisés dans le cadre de la caravane artistique lancé par l’Office Nationale des Droits d’auteurs et des droits voisins (ONDA). «L’Etat ne privera pas l’Algérie de culture. Il ne laissera pas de désert culturel et artistique en Algérie sous prétexte que des groupes dont les intentions sont autres, ne permettent pas la tenue de manifestations culturelles et musicales organisées à travers le pays. L’Algérie est un pays régi par des lois et non par le Facebook,…», a indiqué le ministre de la culture. Dans ce sillage, Azzedine Mihoubi a démenti les rumeurs selon lesquelles «les spectacles et les concerts de musique sont boycottés par les citoyens». Le premier responsable du secteur culturel a dénoncé, à cet effet, cette propagande visant à faire croire que «les Algériens sont hostiles à la culture et la musique». «Celui qui a dit que le peuple rejette la musique n’a qu’à aller voir le public qu’il y a au Festival de Djemila et celui qui a assisté au Festival de Timgad. Le Festival du raï à Sidi Bel Abbès est également suivi par un public nombreux,…», a-t-il indiqué. Mihoubi a également mis en garde ceux qui s’attaquent à l’art en général. «J’ai été déçu de voir les réactions de certains médias face à l’organisation de récents événements culturels, dont le Festival international d’Oran du film Arabe,…si elle n’est pas constructive, la critique est insipide,…». En outre, le ministre qui s’est exprimé sur moult questions relatives au secteur culturel et dont le budget a été réduit ou carrément retiré pour certaines manifestations, dira que «la somme accordée avant à un seul festival est aujourd’hui répartie sur l’ensemble des festivals. On ne veut pas que le citoyen ressente un désert culturel. Et le champ reste ouvert à tous ceux souhaitant investir dans la culture,…». «Certains villes du sud du pays n’ont pas vu la tenue de spectacles depuis 1962… Et c’est dans ce sens que l’Onda a tenu à lancer ces caravanes artistiques censées sillonner 26 wilayas du pays. Car il est utile de souligner ici que l’Onda a financé elle-même ces caravanes artistiques qui voient la participation de plus de sept mille artistes, musiciens, techniciens et autres organisateurs..», a-t-il ajouté.

S. B.

About Armadex

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …