Home / Algérie / Béjaia: Les démissionnaires du Snapap intègrent le Satef

Béjaia: Les démissionnaires du Snapap intègrent le Satef

Après avoir démissionné du Syndicat national des personnels de l’administration publique (Snapap), la fédération de l’éducation de la wilaya de Béjaia de cette organisation professionnelle vient de rejoindre le Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de la formation (Satef) à compter d’hier samedi. C’est Nabil Ferguenis, désormais ex-responsable de la communication du Snapap qui vient d’annoncer ce ralliement. Dans une déclaration parvenue à notre bureau, Nabil Ferguenis explique l’intégration au Satef de tous les syndicalistes et adhérents démissionnaires par «l’étroitesse de vision des syndicalistes du secteur qui ne veulent pas s’élargir vers une coordination suprême des intérêts de l’école et des travailleurs». Les nouveaux adhérents du Satef reconnaissent cependant que la décision d’intégrer ce syndicat n’était pas facile à prendre. «Notre seul et unique objectif est de ne pas abandonner le terrain de la lutte» soutiennent-ils. Les rédacteurs du document notent en préambule qu’il y a crise des réformes conjuguée à une absence de prise en charge réelle de la scolarité des enfants du peuple. Le débat pour les nouveaux adhérents du Satef
«s’est focalisé autour du rôle du syndicaliste et le cadre qui lui permettra de le concrétiser» écrivent-ils. Ils réitèrent par ailleurs leur engagement pour une école laique, progressiste et ouverte sur l’universalité. Le moins que l’on puisse dire après le retrait de la fédération éducation de Béjaia du Snapap, est que ce dernier perd en cette coordination régionale, une véritable cheville ouvrière du combat syndicaliste. Pour rappel, c’est sous la direction de la fédération de Béjaia que des centaines d’enseignants contractuels de tout le pays ont marché sur Alger en 2016 avant d’être réprimés aux portes de la capitale par les forces de l’ordre.

A. Arab

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …