Home / Société & Region / Béni-Mançour (Béjaïa).. Le revêtement du tronçon du CW A 42 pris en charge

Béni-Mançour (Béjaïa).. Le revêtement du tronçon du CW A 42 pris en charge

Un budget de cinq milliards pour l’aménagement et le revêtement de cet axe qui relie ce chemin de wilaya à la pénétrante de Béjaïa, à travers la commune d’Ath-Mansour, dans la wilaya de Bouira, a été dégagé par le ministère des travaux publics.

Qui a dit que la mobilisation citoyenne ne paie pas ? Les différentes actions de la population du village de Béni-Mançour, dans la commune de Boudjellil, à propos de l’état du tronçon de 3 km du CW A 42 ont de toute manière abouti. Un budget de cinq milliards pour l’aménagement et le revêtement de cet axe qui relie ce chemin de wilaya à la pénétrante de Béjaïa, à travers la commune d’Ath-Mansour, dans la wilaya de Bouira, a été dégagé par le ministère des travaux publics. C’est ce que nous apprenons du collectif du village de Béni-Mançour. «Une opération d’aménagement et de revêtement de ce chemin de wilaya a été inscrite à l’actif de la direction des travaux publics de la wilaya de Bouira dans le cadre du programme sectoriel», confirme un élu de la commune d’Ath-Mansour contacté par le Temps d’Algérie. Un avis d’appel d’offre a été lancé par ailleurs pour la sélection des entreprises intéressées, indique la même source. La consistance des travaux comprend le revêtement en béton bitumineux et s’étendra aux différents aménagements, comme l’ouverture des fossés, la construction de petits ouvrages pour l’écoulement des eaux pluviales, note-t-on également. La population du village de Béni-Mançour ne cache pas sa joie de voir aboutir enfin une revendication vieille de quatre années. «C’est un soulagement pour nous en tant qu’habitants du village, mais également en notre qualité de membres du collectif de la localité qui avons déployé tous nos efforts pour porter cette revendication – revêtement du chemin de wilaya – sur la voie publique», soulignent les membres du comité de village.
Le collectif ne baisse pas pour autant les bras et affirme suivre avec beaucoup d’attention l’état d’avancement des procédures engagées par l’administration des travaux publics pour l’aboutissement du projet. Long de 21 kilomètres, le CW A 42 prend naissance de la RN 106 reliant la RN 26 dans la wilaya de Béjaïa à la wilaya de Bordj-Bou-Arréridj, à travers le massif des Bibans, et débouche sur l’échangeur de la pénétrante érigé sur la RN5, dans la wilaya de Bouira. C’est dire l’importance de cette voie pour l’économie régionale. Rappelons que lasse de solliciter de manière pacifique les pouvoirs publics pour la prise en charge de ce tronçon, la population avait décidé de passer à l’action au mois de mars écoulé en procédant à la fermeture du trafic routier de la pénétrante Ahnif-Béjaia pendant plusieurs jours, avant de voir les autorités s’engager fermement pour répondre favorablement aux doléances des citoyens.
A. Arab

About Letemps

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …