Home / Economie / berkine nord.. Sonatrach et Eni veulent accélérer les nouveaux projets

berkine nord.. Sonatrach et Eni veulent accélérer les nouveaux projets

Le partenariat entre le groupe algérien Sonatrach et le groupe italien Eni s’intensifie avec de nouveaux projets en perspective. «Les deux groupes veulent accélérer le développement des nouveaux projets pétroliers et gaziers dans la région Berkine Nord», a annoncé hier, la compagnie nationale des hydrocarbures dans un communiqué, repris par l’agence officielle APS. «Sonatrach et Eni ont confirmé leur volonté d’accélérer le développement des nouveaux projets pétroliers et gaziers de Berkine Nord, ce qui permettra d’augmenter de façon significative la production, en contribuant au bilan global de la production», écrit-on dans le même communiqué.
Le nouveau P-dg de Sonatrach, Rachid Hachichi et l’administrateur délégué d’Eni, Claudio Descalzi, se sont rencontrés dans la journée de mardi à Alger, pour «examiner l’avancement des projets développés en partenariat entre les deux compagnies», a-t-on ajouté. «Le projet en question comprend deux phases, dont la première, relative au développement pétrolier, a été mise en œuvre en mai dernier, trois mois seulement après l’entrée en vigueur de l’accord sur le bloc», explique-t-on.
La seconde phase, relative au développement gazier, démarrera fin septembre après l’achèvement du pipeline BRN-MLE. Le projet est un exemple de programme accéléré des travaux qui a vu l’engagement commun de Sonatrach et d’Eni, fondé sur une stratégie commune consistant à accélérer la mise en exploitation par l’utilisation de la capacité de réalisation des sociétés locales et des filiales du groupe algérien. La première phase du projet pétrolier Berkine Nord générera, comme objectif, une production brute de 10.000 barils/jour d’ici fin juillet – début août 2019, tandis que la mise en valeur de la partie gaz conduira d’ici la fin de l’année à une production de 6 millions de mètres cube jour et de 7.000 barils jour de liquides associés. Le groupe italien Eni est présent en Algérie depuis 1981, avec une contribution importante dans la production. Il est l’un des partenaires les plus importants de Sonatrach.
Au mois de mai dernier, les deux groupes ont signé deux accords portant respectivement sur le renouvellement du contrat de vente/achat de gaz naturel à long terme destiné au marché italien, et sur les nouvelles conditions pour la poursuite du partenariat relatif à l’exploitation du système de transport TMPC. A travers ces deux accords, qui s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du Mémorandum d’accord signé le 25 avril 2019 à Alger entre la compagnie nationale des hydrocarbures, Sonatrach et le groupe italien, ENI, les deux parties confirment leur volonté respective de poursuivre leur coopération et partenariat de long terme.
APS / A. Ibersiene

About Letemps

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …