Home / Actualité / «Biblio bled ou Vous êtes un livre» de Lucrèce Luciani: Le livre, mon ami et refuge

«Biblio bled ou Vous êtes un livre» de Lucrèce Luciani: Le livre, mon ami et refuge

Paru aux éditions ‘Frantz Fanon’, l’ouvrage de Lucrèce Luciani «Biblio Bled ou vous êtes un livre» nous fait pénétrer dans le monde magique et enchanteur des livres qu’apprécie particulièrement Lucrèce Luciani.

C’est un récit agréable et plaisant que partage avec le lecteur, l’auteure éprise de l’Algérie, pays qu’elle découvre durant l’année 2000. Ayant son enfance au Maroc, elle est exaltée par la Kabylie, contrée fantastique avec son mode de vie, ses us, ses coutumes et sa langue. Construisant sa maison dans la région de Tizi Ouzou , Lucrèce aime sa vie dans ce lieu prodigieux qui lui procure beaucoup d’émotions fortes et des sensations vives et intenses.
Passionnée par les livres qu’elle collectionne, elle a le déclic d’ouvrir une bibliothèque dans ce village de montagne où les femmes sont plus affairées dans les travaux ménagers et champêtres que par la lecture. Lucrèce Luciani monte une bibliothèque publique dans les oliviers où, elle passe le plus clair de son temps . Son credo est d’inciter à lire, à découvrir d’autres horizons et à donner à ces femmes une ouverture d’ esprit. Les livres sont entassés partout dans sa maison et dans sa bibliothèque .Ses livres qui chuchotent, content et narrent sont en symbiose avec cette nature prodigieuse. Des oliviers à perte de vue accrochés à ces flancs de montagnes. Ces oliviers ancestraux de cette région, sont les témoins légendaires de ces livres qui les introduisent dans leur monde féerique et fantasmagorique en leur parlant. L’auteure conte à l’envie cette beauté naturelle et extraordinaire de la Kabylie qu’elle goûte essentiellement tout en faisant un parallèle de cette vie en montagne. «Aimer le bled, c’est aimer les gens, leur foule, leur sourires ou leur indifférence, leur air et celui qu’ils respirent, leur flot incessant dans les rues, leur solitude surprise dans les chemins, leurs pas, leurs saluts leur présence immémoriale dans la campagne», dit-elle dans ce récit attendrissant. A travers cette superbe narration, la société est revue sous les yeux ébahie de l’auteure qui sublime cette contrée tout en faisant quelques remarques sur les routes défoncées, la soumission des femmes, ces maisons laides en cours de finition et le bruit des bêtes de cette localité. L’écrivaine qui est psychanalyste a comme passions l’amour des livres et ce pays d’adoption.
Il est à souligner que l’auteure, qui vit entre l’Algérie et la France, a à son actif plusieurs livres dont «l’œil et le loup», «le vice de forme du christianisme», «De saint Paul à Lacan», «démon de saint Jérôme», «l’ardeur des livres» dont ce dernier a eu un grand succès. Ce récit nous transporte dans l’univers des livres, considérés comme des amis fidèles, et d’excellents refuges et ce pays d’adoption que Lucrèce aime tant et qui la rend heureuse. A lire avec ravissement et enchantement. D’une écriture lyrique, les mots sont délicats appropriés et poétiques nous introduisent dans l’univers radieux et gai de Lucrèce.

Kheira Attouche

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …