Home / Economie / Bilan de l’exercice 2017: Ooredoo consolide sa position financière

Bilan de l’exercice 2017: Ooredoo consolide sa position financière

Les revenus de l’opérateur de téléphonie mobile Ooredoo Algérie, ont atteint 104,2 milliards de dinars algériens en 2017. Ils sont légèrement en baisse par rapport à l’année 2016 (112,2 milliards de dinars).

Le groupe de télécommunications Ooredoo a rendu publics, hier, ses résultats financiers de l’année 2017. Pour les responsables de cette entreprise, ces résultats confirment la poursuite du développement de sa filiale algérienne, notamment dans le segment du digital et de l’Internet mobile haut débit.
L’exercice 2017 est jugé satisfaisant avec «des indicateurs financiers positifs portés par la stratégie de l’entreprise orientée vers les nouveaux services digitaux et l’enrichissement de son monde Haya».
Le parc clients a atteint, quant à lui, les 14 millions d’abonnés à fin décembre 2017.
S’agissant du résultat avant intérêts, impôts (taxes), dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations (EBITDA) a été de 45,8 milliards DA en 2017 contre 39,3 milliards DA en 2016 soit une progression de + 16,5%. Au sein du groupe mondial, Ooredoo Algérie représente 9% du nombre d’abonnés.
En 2016, les revenus de Ooredoo Algérie ont atteint 112,2 milliards DA, en augmentation par rapport à 2015. Le parc clients était de 13,8 millions d’abonnés à fin décembre 2016 contre 13 millions d’abonnés à fin décembre 2015, soit une augmentation de 5,6%. Ce succès est dû notamment à la dynamique commerciale du haut débit de l’Internet mobile 3G et 4G. Le résultat avant intérêts, impôts (taxes), dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations (EBITDA) avait été de 39,3 milliards de dinars algériens en 2016. Le recul du chiffre d’affaires en 2017 a été pondéré toutefois par les résultats avant intérêts qui sont en hausse par rapport à l’année 2016.
En ce qui concerne l’année 2018, l’opérateur de téléphonie mobile compte poursuivre ses investissements afin de démocratiser la technologie 4G et le haut débit mobile auprès des utilisateurs et participer ainsi au développement de l’économie numérique nationale.

Samir Malek

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …