Home / Société & Region / Bir Safsaf (CHLEF).. Les habitants ferment la carrière d’agrégats

Bir Safsaf (CHLEF).. Les habitants ferment la carrière d’agrégats

La poussière générée par la carrière présente un grand danger de santé et affecte insidieusement les voies respiratoires des habitants de cette localité.

Les habitants du quartier Bir Safsaf, à la sortie est de la commune d’Oued Fodda, dans la wilaya de Chlef, ne cessent de subir de plein fouet les effets délétères de la carrière d’agrégats implantée à proximité de leurs habitations. D’importantes quantités de poussière sont dégagées chaque jour suite à l’exploitation de la carrière, polluant l’atmosphère et brouillant la vue avant de souiller l’eau et de s’incruster au sein des végétaux.
La poussière, générée par la carrière, présente un grand danger de santé et affecte insidieusement les voies respiratoires des habitants de cette localité. Irrités par les nuisances causées par cette carrière, les habitants ont fermé en fin de semaine la carrière après avoir lancé plusieurs appels aux services concernés et, à leur tête, la direction de l’environnement pour intervenir afin de trouver des solutions à ce problème, surtout que cette carrière est à l’origine d’une grave pollution de l’environnement et devrait être fermée.
L’utilisation de la dynamite, depuis des lustres, a provoqué d’innombrables fissures sur les murs des habitations, sans compter les désagréments causés aux citoyens. Ces ennuis semblent incommensurables à cause de ces carrières qui polluent sans cesse toute la région, engendrant des poussières désagréables et asphyxiantes dégagées, offrant un décor apocalyptique et nuisent à la santé de la population, dont plus d’un millier de personnes souffrent de maladies respiratoires, selon les habitants de la commune.
La colère de ces citoyens ne date pas d’aujourd’hui, et, à plusieurs reprises, ils avaient demandé la fermeture de ce site qui est à l’origine de nuages de poussière qui envahissent leurs maisons et constituent une menace pour leur santé et celle de leurs enfants. Les habitants de Bir Safsaf ont dénoncé à maintes fois l’exploitation de cette carrière d’agrégats, et ils se sont même manifestés à plusieurs reprises pour en revendiquer la fermeture.
Cette manifestation a poussé les services concernés à revoir les méthodes de gestion et d’exploitation des carrières. Selon les protestataires, le wali a ordonné au chef de daïra de fermer la carrière en question jusqu’à l’étude du dossier, mais ils ont été surpris par l’exploitation de nouveau de cette carrière. Les habitants interpellent le wali de Chlef afin d’intervenir pour mettre fin à leurs souffrances en fermant définitivement cette carrière.
A. Ali

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …