Home / Société & Region / Blocage au niveau de la commune d’Akerrou: Tigounatine tire la sonnette d’alarme

Blocage au niveau de la commune d’Akerrou: Tigounatine tire la sonnette d’alarme

Les habitants de ce village ont adressé dernièrement une demande écrite au P/APC lui demandant d’entamer des travaux au niveau de l’annexe de la poste située au niveau de leurs village.

Le blocage que vit le projet de réfection du bureau de poste du village Tigounatine dans la commune d’Akerrou a créé un conflit opposant les citoyens de ce village au P/APC. «Il faut tirer la sonnette d’alarme par rapport á la situation de blocage qu’impose les responsables de la commune d’Akerrou en premier lieu le maire le SG de l’APC», diront les citoyens de ce village, à ce sujet. Selon les explications des habitants de ce village, ces derniers ont adressé dernièrement une demande écrite au P/APC lui demandant d’entamer des travaux au niveau de l’annexe de la poste située au niveau de leurs village, mais le P/ APC a décliné la demande des citoyens sous prétexte de manque de budget. Face à cette situation, les citoyens de Tigounatine ont entrepris des travaux de réfection en faisant appel à leurs propres moyens en décidant d’effectuer le travail des autorités, non pas sans avoir informé les autorités locales qui ont donné leur accord.
Mais une fois les travaux entamés, les citoyens de Tigounatine représentés par leur comité de village ont été surpris par une note des autorités locales, les informant que les travaux doivent être arrêtés sous prétexte que les citoyens des villages voisins s’y opposent, vu que l’annexe de la poste est un bien communal dont font partie tous les villages de la commune.
C’est ainsi que les citoyens du village Tigounatine ont tenu à «dénoncer l’acharnement des autorités locales sur les citoyens dignes de la commune d’Akerrou et en particulier les citoyens de Tigounatine qui sont en ce moment l’exemple de la commune en matière de travail et d’organisation» et appellent les autorités supérieures à intervenir pour mettre un terme à cette situation de blocage au niveau de la commune tout en ajoutant : «nous prenons pour responsables le P/APC et son secrétaire générale pour toute action et réaction qui sera entamée à l’avenir.»

Khaled Haddag

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …