Home / Temps réel / Bordj Bou Arreridj: Inauguration de quatre structures de police

Bordj Bou Arreridj: Inauguration de quatre structures de police

 

Quatre structures de police, une BMPJ, une sûreté de daïra, un siège pour le service de wilaya des renseignements généraux, et une sûreté urbaine, ont ouvert leurs portes dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj. Ces structures ont été inaugurées jeudi, par le inspecteur régional de police de l’est, M. Mustapha Benaini, qui était accompagné des autorités de la wilaya, avec à leur tête le wali, M. Benamar Bekouche. La nouvelle BMPJ située à la sortie sud est de Bordj Bou Arreridj est la seconde du genre dans la wilaya.
Son champ d’action s’étend au nord et à l’ouest de la wilaya. La sûreté urbaine est implantée dans la commune de Ras El Oued, qui est la seconde de la wilaya en terme d’habitants, vient à point nommé pour renforcer les capacités de lutte contre la criminalité. Cette commune a connu une hausse de ce phénomène. Les malfaiteurs ont profité au manque d’effectifs de police pour commettre leurs crimes.
La structure devra contribuer et veiller à sécuriser les équipements publics qui se trouvent à Ras El Oued. La daïra de Medjana, qui est située au nord de la wilaya, a bénéficié d’un nouveau siège de sûreté, en remplacement des anciens locaux exigus et vétustes. Ce qui permet aux agents de la région de travailler dans de meilleures conditions, pour recevoir les citoyens et augmenter la couverture sécuritaire de la daïra, composée de 4 communes : Hasnaoua, El Achir, Theniet Nasr, en plus de Medjana. Le nouveau siège du service de wilaya des renseignements généraux offrira également aux officiers et aux agents d’avoir de meilleures circonstances pour leur action. La wilaya de Bordj a connu également un renforcement en moyens humains nécessaires.
Elle compte en effet, un policier pour 104 habitants, comme l’a rappelé l’inspecteur régional de police de l’est, qui a noté que le taux admis est d’un agent pour 200 citoyens. M. Mustapha Benaini a annoncé que 15 autres structures de police sont en projet. Quatre sûretés urbaines en cours de réalisation font partie de ces structures, qui permettent de remplacer les anciens sièges vétustes, a-t-il déclaré, rappelant la place occupée par la wilaya sur le plan économique, et le développement urbain qu’elle a connu.
Le responsable de police a mis l’accent sur l’utilité de la police de proximité, pour assurer la sécurité des citoyens et, notamment, ceux des nouvelles cités. Il a donné l’exemple de la nouvelle ville Ali Mendjeli de Constantine, qui a eu droit, selon lui, à 6 sûretés urbaines, une BMPJ, et même une unité d’intervention. Nous avons effectué un effort particulier pour doter les wilayas frontalières comme Tébessa, Souk Ahras et Tarf des structures nécessaires dans le cadre de la promotion de ces régions a-t-il affirmé par la même occasion.

Hocine N.

About Armadex

Check Also

Open d’été (natation).. Record d’Algérie pour Amel Melih au 50m dos

La nageuse Amel Melih (GS Pétroliers) a établi un nouveau record d’Algérie au 50m dos …