Home / Algérie / Bouira: L’Ugcaa se démarque

Bouira: L’Ugcaa se démarque

La baguette de pain a été vendue à 15 DA dans plusieurs boulangeries de la wilaya de Bouira. L’augmentation qui a surpris tout le monde, il faut le souligner, a été annoncée depuis plusieurs jours par la fédération nationale des boulangers qui estime que le prix appliqué aujourd’hui n’est aucunement salutaire pour les boulangeries, dont plusieurs risquent de mettre la clé sous le paillasson. À Bouira, la majorité des boulangeries ont procédé à l’augmentation du prix de la baguette de pain. Cette décision n’a pas été bien accueillie de la part des responsables des magasins d’alimentation générale qui ont refusé de revendre le pain à un prix pareil. «Je ne peux pas vendre à ce prix du moment qu’officiellement rien n’a été affirmé. Le livreur est passé ce matin, mais en l’absence d’un document prouvant l’augmentation, nous avons décidé de ne pas prendre de risque. Si les contrôleurs de la direction du commerce débarquent, comment je vais leur répondre», a déclaré un commerçant de la ville de Bouira. «Plusieurs boulangers m’ont appelé pour me proposer le pain à 15 DA, je leur ai dit non. L’augmentation est illégale et je ne vais pas m’attirer les foudres des inspecteurs de la direction du commerce», ajoute un autre. Ainsi, certains restaurateurs n’ont pas voulu prendre le pain à 15 DA, préférant de pas travailler ou chercher des boulangeries qui n’ont pas encore décidé d’augmenter le prix. Cependant, plusieurs boulangeries ont vendu le pain hier à son prix habituel. Pour le secrétaire de wilaya de l’union générale des commerçants et artisans algériens (Ugcaa) de Bouira, Abdelhamid Tabli, son association n’est pas impliquée dans cette affaire d’augmentation. «Nous avons introduit une demande pour une augmentation du prix du pain au niveau de la direction du commerce de Bouira depuis le 6 novembre dernier. Nous n’avons reçu aucune réponse à ce jour. Quand à l’augmentation, elle doit être légale. Nous tenons à décliner toute responsabilité quant à cette augmentation du prix du pain», a déclaré Abdelhamid Tabli sur les ondes de la radio locale. Ce dernier affirme qu’il y a une nouvelle association des boulangers qui n’a pas eu encore son agrément qui est derrière cette augmentation. Toujours dans le même sillage, un membre du conseil national de la fédération des boulangers qui est intervenu hier à radio Bouira a déclaré que les boulangeries qui ont décidé d’augmenter ne font pas partie de leur fédération. «Nous avons demandé aux boulangers de patienter jusqu’à ce qu’un avis favorable soit délivré», dit-il. Pour ce qui est de la direction du commerce, nous avons appris que des inspecteurs sont sortis sur le terrain et ont constaté qu’il y a bel et bien augmentation du prix de la baguette de pain. Ainsi, des sanctions allant jusqu’à la fermeture devraient être appliquées à l’encontre des boulangeries concernées par l’augmentation à partir de ce dimanche, selon des sources proches de la direction du commerce.

Ali Cherarak

About Armadex

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …