Home / Société & Region / Boumerdès.. Des élèves sans repas

Boumerdès.. Des élèves sans repas

La cantine n’est toujours pas assurée depuis trois semaines dans plusieurs établissements scolaires de la wilaya de Boumerdès. Les élèves des classes primaires sont durement pénalisés par l’absence de repas au niveau des cantines scolaires. Les parents d’élèves s’indignent contre cette carence qui ne fait que punir l’élève. Les élèves des zones rurales sont les plus touchés par l’absence de repas à midi. Ils passent la journée le ventre creux et certains potaches se permettent un morceau du pain et des portions de fromage pour casser la croûte en ces temps pluvieux. L’exemple édifiant est l’absence de repas au niveau de toutes les écoles primaires de la commune de Chabet El Ameur au sud-est de Boumerdes. Ici, les budgets existent, selon un élu. Mais où réside alors le problème? Notre interlocuteur n’a pas de réponse.
Nous avons tenté vainment de joindre le P/APC qui se trouve, selon une source locale, en convalescence. Les potaches des écoles des villages sont durement pénalisés, eux qui traversent encore de longues distances pour rejoindre les bancs des classes. «Il y a que notre commune ne fonctionne pas normalement. Tout est bloqué malgré l’argent. Qu’espère-t-on d’un staff communal qui n’a pas géré les cantines scolaires ?», s’interroge un parent d’élève. Cette situation est enregistrée également à Ait Amrane et Ammal où les repas ne sont pas distribués aux écoliers dans certains établissements de villages comme Ouled Ben Salah. Depuis que les cantines scolaires sont gérées par les communes, rares sont les APC qui réussissent à assurer leur fonctionnement, alors que les budgets sont octroyés. Le repas de l’écolier au primaire est évalué à plus de 40 DA. Cette insuffisance s’ajoute à d’autres qu’endurent les écoliers, notamment l’absence de chauffage, de transport scolaire et de surcharge des classes dans certaines communes à forte densité démographique, comme Khemis El Khechna.
Z. Mohamed

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …