Home / Société & Region / Boumerdès.. Le projet d’hôpital de 240 lits octroyé à une entreprise nationale

Boumerdès.. Le projet d’hôpital de 240 lits octroyé à une entreprise nationale

Les élus de l’APW avaient tiré la sonnette d’alarme sur le blocage de ce projet depuis son lancement en 2010.

Le projet du nouvel hôpital de 240 lits de Sahel à Boumerdès sera octroyé à une entreprise nationale, affirme une source locale au fait de dossier. Celle-ci précise que le ministère de la tutelle a accepté la demande de sa réévaluation, après la résiliation du contrat avec l’Italien CGF Construzioni Generali, qui a déserté le chantier depuis plusieurs mois, paralysant ainsi l’avancée des travaux dudit hôpital tant attendu par la population locale, qui souffre du manque d’une prise en charge médicale dans les normes.
La rallonge financière pour le parachèvement de ce projet portera la somme global à 500 milliards de dinars, après avoir été de 300 millions de dinars lors de la phase initiale. Les travaux seront, selon notre source, relancés incessamment. Les élus de l’APW avaient tiré la sonnette d’alarme sur le blocage de ce projet depuis son lancement en 2010. Ils se sont interrogés sur les raisons de ce retard qui a causé d’énormes préjudices financiers. En décembre dernier, la DSP avait résilié le contrat avec l’entreprise Italienne, CGF, après l’avoir mise en demeure suite à l’abandon du chantier pour une période dépassant les sept mois. Les Italiens n’auront pas à quitter le chantier sans qu’ils honorent leurs engagements, et de solder les entreprises sous-traitantes. Un sous-traitant a déclaré récemment à la presse, qu’il va intenter une action en justice pour faire valoir ses droits auprès des Italiens. Près de 70 ouvriers n’ont pas été payés à ce jour. CGF Construzioni Generali avait remporté le marché en 2012, juste après le départ du Portugais Abrantia.
Le cahier de charges avait fixé le délai de 36 mois pour le parachèvement des travaux. Mais, six ans plus tard, les travaux n’ont toujours pas atteint les 50%. Selon un ouvrier, l’entreprise Italienne n’avait pas mobilisé assez de matériels et de personnel pour réaliser cet important projet, tant attendu par les malades et la population.
Z. Mohamed

About Armadex

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …