Home / Algérie / Boumerdès: Les chalets éradiqués avant fin 2018

Boumerdès: Les chalets éradiqués avant fin 2018

Le dossier des chalets dans la wilaya de Boumerdès sera clôturé avant la fin de l’année en cours.

Les dernières opérations verront le relogement des habitants des sites de chalets de Boudouaou, Corso, Thénia et Sidi Daoud. Le défi est presque atteint. La région mettra ainsi une fin à un décor qui n’a qu’enlaidi le paysage depuis 2003. Au total, sont plus de 27 opérations de relogements réalisées depuis ces deux dernières années et touchées presque la totalité des 98 sites implantés au lendemain de la catastrophe naturelle qui avait ébranlé la région. Avec ces opérations, les autorités locales ont pu éradiqués 11000 chalets et relogé les familles qui les habitaient.
De grandes opérations de relogement ont été enregistrées à Boumerdès notamment où plus de 600 familles relogées, à Bordj Ménaeil avec près de 800 familles et aux Issers avec les 640 familles recasées au nouveau site d’El Hamri, un projet réalisé par des Coréens. La dernière opération en date est celle entamée à Zemmouri, sinistre souvenir de l’épicentre du séisme de 2003. Ici, près de 650 familles ont été relogées dans des habitations en dur mettant ainsi un calvaire qui a avait duré plusieurs années dans des cabanons dépourvus de toutes commodités.
Dans cette localité, des familles entières ont pansé des blessures de la catastrophe mais le souvenir de ce mercredi cauchemardesque revient toujours à la tête.
Le wali de Boumedès, Madani Fouatih Abderahmane, a précisé durant ses sorties de relogement que plusieurs programmes de réalisation de logements peinent à s’achever en raison de la situation financière et économique du pays au lendemain de la chute des prix de pétrole. D’ailleurs, il a affirmé que la wilaya a demandé une rallonge de 600 millions de DA pour achever notamment les travaux inhérents à la voiries et réseaux divers (VRD) de certains projets l’exemple de celui des 700 logements de Thénia. Outre la problématique de financement, le wali de Boumerdès a estimé que certaines parties notamment des élus et des administrateurs cachent la vérité lorsqu’il s’agit de dossier de logement.

Z. Mohamed

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …