Home / Actualité / Bureaucratie au niveau local.. Bedoui : «La décentralisation est imminente»

Bureaucratie au niveau local.. Bedoui : «La décentralisation est imminente»

Le ministre de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire semble vouloir en finir à jamais avec tous les problèmes liés à la gestion des autorités locales.
Lors d’une visite effectuée hier, dans plusieurs communes de l’Est de la capitale, M. Bedoui a donné des instructions fermes aux responsables de l’administration locale, pour répondre «attentivement» aux doléances des citoyens. «Il faut décentraliser l’administration et aller vers plus de proximité», a affirmé hier, le ministre de l’Intérieur qui était accompagné du ministre des travaux publics et des transports, le ministre des ressources en eaux et le wali d’Alger. Dans ce cadre, il a exhorté tous les élus des Assemblées populaires communales à créer des annexes, et se rapprocher sereinement des citoyens. «L’opération de la décentralisation de notre administration par la prise de décision, la réception des citoyens et la prise en charge de leurs doléances doit être élargie, afin de mieux répondre aux attentes de notre population», a affirmé le ministre depuis El Mohamadia, premier point de sa visite d’hier dans la capitale, tout en assurant que les moyens et les infrastructures existent. En marge de sa visite de travail et d’inspection, M. Bedoui a exhorté les élus à créer des annexes d’APC, pour contribuer au renforcement du contact de proximité avec les citoyens. Il explique que «les élus des APC doivent être répartis selon leur fonctions. Il faut mettre trois ou quatre annexes avec un élu à la tête de chacune d’entre elle». A Bordj El Kiffan, le ministre a visité le projet de l’aménagement de la plage «Bateau Cassé». Il a écouté sur place les explications des autorités locales sur ce projet, qui complète d’autres projets du même type le long de tout le littoral de la capitale. Le ministre a confirmé que tous les bidonvilles et les constructions précaires doivent être éliminés dans la wilaya, notamment dans les zones prêtes du littoral, et que les assiettes immobilières de ces derniers doivent être récupérées et conservées. «La loi s’appliquera strictement à quiconque touchera une propriété de l’État, car personne n’a le droit de toucher les propriétés publiques», affirme le ministre.

Investir sur le littoral
Par ailleurs, et afin de lancer des projets d’investissement créateurs de richesses sur le littoral de la capitale, notamment dans les projets touristiques, le ministre n’a pas manqué d’appeler les opérateurs nationaux et étrangers à investir dans ces espaces, afin de booster l’économie du pays et également sur les citoyens. A Rouïba, le ministre à procédé à la réouverture de l’ancienne commune qui a été rénovée entièrement. Sur place, M. Bedoui a souligné l’urgente nécessité d’utiliser les moyens technologiques disponibles, pour plus de fiabilité dans le travail des communes. D’autre part, et pour une préoccupation de plusieurs citoyens de Rouiba, le ministre a donné des instructions fermes pour régler un problème lié à un litige sur des lots de terrain Cadat et Haouch Rouiba, qui date de plus de 20 ans. Il s’agit, selon le P/APC de Rouiba, d’«un conflit lié à 1.200 parcelles de terrain attribuées aux citoyens depuis plus de 20 ans». De son coté, le ministre de l’intérieur a répondu favorablement aux doléances des propriétaires de ces lots de terrain, et de régler définitivement leur problème. A Réghaia, le ministre a procédé au lancement des travaux de réhabilitation de l’Oued Réghaia. Sur place, M. Bedoui a ordonné les autorités locales de donner plus d’importance aux projets liés à la protection de l’environnement et la santé publique. «Dorénavant, toute institution ne respectant pas les dispositions législatives et réglementaires en matière de protection de l’environnement sera sanctionnée fermement», a affirmé le ministre. Il ajoute que la protection l’environnement relève de la responsabilité de tous, pouvoirs publics et citoyens. Au niveau de la commune d’El Marsa, M. Bedoui à procédé au lancement des travaux du projet de de l’aménagement du front de mer du quartier Al Mahjar, qui comprendra une gamme d’installations de projets de loisirs, ainsi que de monuments historiques.
Smail Mimouni

About Armadex

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …