Home / Economie / Campagne céréalière 2018/2019: Une production de 90 millions de qx prévue

Campagne céréalière 2018/2019: Une production de 90 millions de qx prévue

Lors de la saison agricole actuelle, le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche œuvre à augmenter la production céréalière à 90 millions de quintaux au niveau national a indiqué à Tiaret le secrétaire général au ministère, Kamel Chadi. A l’ouverture d’une rencontre régionale d’évaluation de la campagne labours-semailles, Chadi a souligné que le ministère œuvre à doubler la production céréalière ou au moins atteindre une production de 90 millions qx en cas de conditions climatiques similaires à la saison écoulée, faisant savoir que toutes les mesures ont été prises en vue d’améliorer la production dont la fourniture de semences, d’engrais et la mobilisation de différents moyens de soutien. Le même responsable a signalé, dans ce sens, la disponibilité de plus de 2,5 millions de quintaux d’engrais, exhortant les responsables au niveau des directions des services agricoles à sensibiliser les agriculteurs de l’importance de suivre le processus technique de la céréaliculture qui a un grand rôle dans l’augmentation de la production et de respecter les consignes des cadres des instituts et centres nationaux spécialisés en matière de l’utilisation des engrais, l’irrigation d’appoint et de désherbage, entre autres. Le secrétaire général du ministère a insisté sur la mobilisation des acteurs du domaine agricole pour apporter un soutien matériel et moral à l’agriculteur, rappelant que le ministère tend à l’extension des terres irriguées de 263.000 à 600.000 ha et l’exploitation de 125.000 ha de terres en jachère pour la culture de légumineuses. L’exploitation de ces terres pour la production de lentilles et de pois chiche à court terme peut assurer à l’Algérie une autosuffisance à moyen terme surtout que les céréales et légumes sont importantes dans le régime alimentaire algérien et par conséquent réduire la facture d’importation de ces produits, a-t-il indiqué. Il a également affirmé que le ministère accorde une importance à cette filière en réservant 3,5 millions ha pour la céréaliculture dont 1,3 million ha ont été cultivés à ce jour et que cette superficie est extensible après les mesures de récupération du foncier agricole ayant touché 300.000 ha. Au passage, Kamel Chadi a rappelé la politique de l’Etat dans le domaine de l’investissement agricole, la mise en valeur des terres qui concernent 600.000 ha s’ajoutant à 1,2 million d’ha dont 200.000 ha dont les projets d’investissement ont été lancés.

A. Mohamed

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …